Mise en place d’un système de navettes entre Forest National et Audi Forest

Il semblerait aujourd’hui qu’un accord de principe ait été dégagé pour libérer 500 places durant le week-end sur le parking du personnel d’Audi Forest. Ce qui ne réduira malheureusement en rien les nuisances causées les autres jours de la semaine.

Mon interpellation visera à connaître de la teneur exacte de cette convention ainsi que des autres mesures prises par la communes pour réduire les nuisances qui polluent le quotidien des riverains de Forest National.

En conclusion de l’interpellation, une pétition a été remise au collège. Elle a pour objectif principal la délocalisation de Forest National et, à titre transitoire, la prise de mesure en termes d’isolation et de stationnement au bénéfice des riverains.

Interpellation de Marc Loewenstein, Conseiller communal MR-FDF, au Collège des bourgmestre et échevins de la commune de Forest

Concerne : Mise en place d’un système de navettes entre Forest National et Audi Forest

Dans la DH du 26 mars et dans le Vlan du 31 mars dernier, nous apprenions que pour réduire les nuisances subies par les riverains de Forest National, un système de navettes entre Forest National et Audi Forest serait mis en place les week-ends.

A plusieurs reprises déjà en commission, j’ai proposé cette idée à l’ancienne échevine de la mobilité qui me répondait que ce n’était pas à la commune à faire ces démarches mais aux exploitants de la salle de concert. Il me semblait toutefois logique, dès lors que cette salle de concert cause des nuisances aux riverains, notamment en termes de mobilité, qu’il soit du devoir de la commune de trouver des solutions pour réduire ces nuisances. Que cela soit par la mise en œuvre d’un plan de stationnement adéquat, d’un système de navettes, etc.

Il semblerait aujourd’hui, même si aucune confirmation n’a encore été communiquée, qu’un accord de principe ait été dégagé pour libérer 500 places durant le week-end sur le parking du personnel d’Audi Forest. Cela pourrait constituer une avancée mais, même si ce système fonctionne, il ne réduira malheureusement en rien les nuisances causées les autres jours de la semaine.

De très nombreux riverains expriment leur colère face à ces nuisances qui perdurent dans le quartier à cause de la présence de Forest National sans réelles mesures d’accompagnement. Il ne s’agit pas seulement de places de stationnement squattées le temps d’un concert par les visiteurs, il s’agit aussi de vibrations subies lors de certains concerts, de stationnement sauvage (roues sur le trottoir, accès au garage bloqué, stationnement sur une place pour personne handicapée) et d’incivilités de tout genre, comme les actes de vandalisme, les griffes, bris de vitre, vols dans les véhicules, les jets de canettes ou encore les gens qui urinent sur la voirie ou dans les jardins de riverains.

Ces nuisances décrites ne sont pas inventées et constituent la parfaite photographie de ce que les riverains nous rapportent et de ce que certains de nous, conseillers communaux et membres du collège, subissent.

Mon interpellation ne se veut pas polémique. Mon objectif ici est de relayer les attentes de nombreux riverains et que l’on puisse trouver des solutions concrètes et rapides pour réduire toutes les nuisances liées à Forest National.

Cette salle est là depuis des décennies certes mais, à l’époque, la circulation automobile était sans doute moins importante et les nuisances également. Que l’on décide de délocaliser Forest National ou de laisser la salle de spectacle au centre de notre commune, la commune doit absolument prendre le taureau pas les cornes et imposer des mesures claires et concrètes tant en termes de stationnement, que d’isolation ou de lutte contre les incivilités.

Même si la police ne peut pas être partout en même temps, il me semble essentiel, et cela a été évoqué également au conseil de police, que la commune et la police mettent le paquet et mobilisent, les jours de concert, les agents communaux et les agents de police pour constater et verbaliser les infractions au code de la route et au règlement de police et jouer également leur rôle de dissuasion.

Il est également essentiel que l’élaboration du plan de stationnement ne stagne pas et que des solutions concrètes puissent être présentées tant pour les riverains que pour les visiteurs de cette salle qui donne bien entendu également une vie au quartier et qui fait rentrer, sous réserve des prochaines décisions de justice, de l’argent dans les caisses communales.

Néanmoins, même si cette salle joue un rôle dans la vie culturelle et rapporte de l’argent à la commune, elle ne doit pas pour autant continuer à être exploitée de la sorte, sans mesures d’accompagnement, au détriment des riverains.

Compte tenu de ce qui précède :

  • J’aimerais connaître la teneur exacte de l’accord et de la mise en œuvre de ce système de navettes : Comment va-t-on communiquer ? Comment va-t-on inciter concrètement les spectateurs ou les 500 spectateurs de Forest National à aller se garer chez Audi ?
  • Quelles sont les actions prises, chaque jour de concert, par la commune pour réduire au maximum les nuisances ? Quel est le dispositif de prévention et de police mobilisé ?
  • Quel est l’agenda de la commune pour la mise en œuvre de mesures structurelles visant à réduire les nuisances liées à l’exploitation de Forest National ?
  • Dans le plan de stationnement, il serait prévu une zone Forest National à régime particulier. Nous en sommes, si je ne me trompe pas, à la fin de la phase 2 du plan de mobilité. Or, le plan de stationnement, initialement prévu dans le plan global de mobilité, devait être mis hors du processus général pour être traité en priorité. Où en est-on aujourd’hui ? Quand ce plan de stationnement verra-t-il le jour ?
  • Est-ce que la commune creuse d’autres pistes de parkings avec navette, notamment en bordure du ring ? D’autres options sont-elles prévues ?
  • Des mesures d’isolation de la salle suite aux incidents survenus lors de certains concerts sont-elles envisagées ?
  • A terme, la commune est-elle prête à réétudier la possibilité d’une délocalisation de Forest National ou a-t-elle tout à fait abandonné le projet lancé par l’ancienne majorité ?

Pour conclure cette interpellation dans laquelle je me suis étendu, au départ du système des navettes, sur toutes les nuisances subies à cause de Forest National, je vous remets ici une pétition signée par des centaines de riverains de la salle de concert qui demandent, presque à l’unanimité que trois mesures soient prises : la première, la plus forte, la délocalisation de Forest National et, à titre transitoire, la seconde, des mesures d’isolation, et la troisième, la mise en place d’un système de stationnement au bénéfice des riverains.

J’espère que cette démarche et le poids des nombreux pétitionnaires pousseront le collège à prendre toutes les mesures utiles à la réduction des nuisances que nous connaissons tous.

Je vous remercie pour votre attention et, d’avance, pour vos réponses.

Marc Loewenstein