L’opération « parking plus »

L’opération « Parking Plus » permet aux prestataires de soins à domicile de stationner pendant quelques minutes devant la porte d’un garage privé.

Le projet est coordonné par l’asbl Conectar qui a pour objectif de l’étendre au niveau des 19 communes.

Au 1er juin 2011, 538 Bruxellois participaient à cette opération. Parmi eux, 16 forestois.

Cette interpellation visera à voir ce que la commune met en œuvre pour faire connaître et développer cette initiative à Forest.

Interpellation de Marc Loewenstein, conseiller communal MR-FDF, au Collège des bourgmestres et échevins de la commune de Forest

Concerne : L’opération « parking plus »

L’opération « Parking Plus » a été lancée en septembre 2010. Elle a pour but de « permettre aux prestataires de soins à domicile de stationner pendant quelques minutes devant la porte d’un garage privé ».

Concrètement, les particuliers qui participent à l’opération apposent sur la porte de leur garage un autocollant ParkingPlus. Ce qui indique aux prestataires de soins, dont la voiture est munie d’une carte ParkingPlus, qu’ils peuvent se garer devant chez les particuliers pendant la durée de leur consultation.

Dans le cas où le particulier doit sortir de son garage, il lui suffit d’avertir le prestataire de soins en composant le numéro de GSM du soignant qui se trouve inscrit sur sa carte située sur son pare-brise.

L’ASBL Conectar a été chargée par la Région bruxelloise de mettre en place cette opération sur le territoire des 19 communes.

Cette initiative constitue une solution concrète et citoyenne en parallèle à ce qui pourrait être mis sur pied comme dérogation / carte de stationnement pour les médecins et aides à domicile dans le cadre du plan communal et régional de stationnement, sachant que, selon l’ordonnance de janvier 2009, l’octroi de dérogation relèvera toujours des communes.

Sur la base des derniers chiffres obtenus de Conectar, au début du mois de juin, sur les 538 bruxellois participants à cette opération, seuls 16 Forestois sont inscrits. C’est trop peu.

Cette interpellation n’a pour but de remettre en cause une quelconque responsabilité de la commune dans la mesure où elle n’est pas porteuse du projet. Mon objectif est de faire connaître déjà à l’ensemble du conseil communal et au public cette initiative, quitte à ce qu’elle soit relayée par la suite de manière encore plus active par les autorités communales ainsi que par les personnes qui auront été sensibilisées.

C’est important d’encourager les mesures permettant aux personnes de continuer à vivre chez elles le plus longtemps possible et, en parallèle, d’améliorer le travail quotidien des prestataires de soins à domicile.

Je sais que la commune a été contactée par Conectar qui est venu déposer des affiches et feuillets de présentation de l’initiative, qu’une affiche se trouve à l’entrée de la maison communale et que le site internet de la commune met en avant cette initiative.

Je regrette néanmoins que ce ne soit pas publié dans le journal communal et je vous demande donc de bien vouloir prévoir un petit espace à cette fin dans le ou les prochain(s) numéro(s). Il serait également bien de mettre en bas, en plus des affiches, les petits feuillets de présentation qui vous ont été transmis.

Mise à part ces deux suggestions, je n’ai pas de questions précises à poser. Je voulais surtout profiter de mon droit d’interpeller pour mettre en avant cette initiative citoyenne, la faire connaitre aux personnes présentes pour que, à votre tour, vous en fassiez l’éloge autour de vous.

Marc Loewenstein