Les abribus de l’arrêt de bus « Mystère »

Les travaux de rénovation du rond-point Rousseau-Domaine sont terminés, les arrêts de bus de la STIB ont été déplacés mais les abribus n’ont pas encore été livrés.

Résultats : les nombreux usagers ne sont pas protégés des intempéries et, plus particulièrement, des fortes rafales de vent.

Interpellation de Marc Loewenstein, chef du groupe FDF au conseil communal, au Collège des bourgmestres et échevins de la commune de Forest

Concerne : Les abribus de l’arrêt de bus « Mystère »

Depuis quelques mois, les travaux de rénovation du rond-point Rousseau-Domaine sont terminés. Dans le cadre de cette nouvelle configuration de la voirie, il a été décidé de déplacer les arrêts « Mystère » du bus 54 du début de la descente de l’avenue Victor Rousseau vers l’intersection entre l’avenue du Domaine et l’avenue Victor Rousseau, devant la librairie.

Alors que les anciens arrêts disposaient d’un abribus, les nouveaux en sont toujours dépourvus.

Lorsque, à la fin des travaux, j’avais interrogé l’administration sur cette absence d’abribus aux nouveaux arrêts, il m’avait été répondu que la commande n’avait pas été effectuée.

Résultat : aujourd’hui, les usagers des bus 54 et 48, dont beaucoup de personnes âgées, doivent attendre au nouvel arrêt « Mystère » dans des conditions difficiles leur bus dans la mesure où les arrêts se situent sur de larges trottoirs sans aucune protection contre les intempéries (vent, pluie, bientôt neige, mais aussi fortes chaleurs et absence d’ombre).

Même s’il s’agit d’arrêts de la STIB, la gestion des abribus dépend de la commune qui est toujours en relation contractuelle avec un concessionnaire bien connu.

Je sais en outre qu’il y a eu un bras de fer entre la STIB et la commune concernant le moment du déplacement de l’arrêt « Mystère ». La commune voulait à tout prix que le nouvel arrêt soit exploité alors que la STIB souhaitait quant à elle que les nouveaux arrêts soient d’abord pourvus d’abribus. Finalement, la commune a obtenu ce déplacement. Entre parenthèses, cela aurait été bien qu’elle obtienne d’autres avancées de la part de la STIB sur d’autres dossiers…

Mes questions seront très simples et directes :

  • Pourquoi les abribus n’ont-ils pas été commandés de manière à ce qu’ils soient livrés en même temps que les arrêts « Mystère » soient déplacés ?
  • Est-ce que la commune a commandé ces nouveaux abribus au concessionnaire ? Dans l’affirmative, quand cette commande est-elle passée ?
  • Quand ces nouveaux abribus seront-ils enfin livrés ?
  • Concernant ces abribus eux-mêmes :
    • Du fait que l’arrêt Mystère soit déplacé au coin de l’avenue Neptune, est-il prévu de changer le nom de l’arrêt et de l’appeler désormais Neptune plutôt que Mystère ? Des contacts en ce sens ont-ils été pris avec la STIB ?
    • Quid de l’afficheur de temps d’attente ? Sera-t-il présent dans le nouvel abribus ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi ?
  • Je parle ici des abribus mais si je me souviens bien, à la réception définitive des travaux, devaient également être réimplantées des poubelles. Aujourd’hui, il n’y en a toujours pas et ce sont les trottoirs et buissons qui en font office. Où en est-on dans le placement de ces poubelles ?

Gouverner, c’est prévoir. Quand on réaménage une voirie, il me paraît évident de penser à réimplanter le mobilier urbain au moment même où les travaux sont terminés. Cela fait des mois que le rond-point est terminé et il n’y a toujours pas de poubelles publiques.

Dans sa réponse, le Collège a annoncé que les abribus arriveront finalement le 21 novembre prochain, très bien. Mais les arrêts de bus ont été déplacés le 1er juin dernier et il aura fallu près de 6 mois pour enfin implanter de tels abribus alors que ceux-ci sont particulièrement nécessaires vu la configuration de la voirie et les nombreux usagers.

Marc Loewenstein