La mise en œuvre du plan communal de stationnement à Forest

Voilà plus de 3 ans que j’interroge régulièrement le collège sur la mise en œuvre d’un plan de stationnement à Forest et la résolution de toute une série de problèmes : Forest National, report de charges des communes voisines, stationnement des poids-lourds dans les zones résidentielles…

A chaque fois, on me répondait que le plan communal allait arriver prochainement et apporterait des solutions à tous ces problèmes.

En mars dernier, la majorité PS-Ecolo a annoncé ce fameux plan de stationnement pour la fin de l’année 2011. Nous y voilà et on ne voit toujours rien venir.

Mon interpellation visera donc à savoir où en est l’élaboration du plan communal de stationnement forestois ? Quel est l’agenda du collège ? Et si les Forestois auront l’occasion de voir le collège accoucher de ce plan avant la fin de la législature ?

Interpellation de Marc Loewenstein, chef du groupe FDF au conseil communal, au Collège des bourgmestres et échevins de la commune de Forest

Concerne : La mise en œuvre du plan communal de stationnement

Voilà quelques années que j’interroge régulièrement le collège, que ce soit par voie d’interpellations ou d’interventions lors des discussions budgétaires, sur la mise en œuvre d’un plan de stationnement à Forest ou, à tout le moins, sur la prise de mesures immédiates à des problèmes quotidiens dont se plaignent légitimement une partie importante de la population forestoise.

Il y a certes un plan régional de stationnement et une Agence régionale de stationnement qui sont attendus à l’échelon de la Région bruxelloise, mais cela n’ôte en rien l’obligation pour les communes de mettre sur pied des plans communaux de stationnement.

Lors du conseil communal du 1er mars 2011, un règlement taxe sur le stationnement de véhicule à moteur sur la voie publique avait été voté par la majorité. L’opposition s’était alors abstenue pour toute une série de raisons dont le prix demander pour les cartes de riverains et le fait que le projet n’était pas mûr.

Les FDF sont bien sur favorables à une gestion organisée du stationnement sur son territoire. Ils sont favorables à un système de stationnement payant à Forest, à condition que cela se fasse au bénéfice des riverains.

Ce stationnement payant permettrait, outre de faire entrer des nouvelles recettes dans les caisses communales, :

  • de réguler le stationnement, notamment dans la zone de Forest National ;
  • d’empêcher les voitures ventouses de se garer pendant toute une journée, voir quelques jours parce qu’ils ont, par exemple, un accès aisé à la gare du Midi ;
  • d’éviter le report de charges des communes voisines, charges subies aujourd’hui par de nombreux frontaliers des communes de Saint-Gilles, Uccle et Ixelles.

Lors de l’adoption de ce règlement-taxe, j’avais demandé que l’on règle déjà au plus vite le problème des reports de charges avec les communes voisines.

Depuis 3 ans que je pose ce problème, on m’a à chaque fois répondu que tout sera résolu avec le plan communal de stationnement et que celui-ci verra le jour prochainement.

En mars dernier, on me disait que répondre favorablement à ma proposition d’installer des zones bleues aux zones frontalières n’avait pas de sens car le temps que la mesure soit prise, le plan de stationnement verrait le jour dans la mesure où il était annoncé en fin d’année, soit maintenant.

D’autres questions liées au stationnement étaient également abordée comme le stationnement de camions et de bus dans les zones résidentielles, les problèmes de nuisances liées à Forest National ou encore l’octroi de cartes de stationnement pour les médecins et aides à domicile.

Toutes ces questions ont systématiquement été reportées à la mise en œuvre du plan communal de stationnement.

Nous voilà aujourd’hui en fin d’année 2011, moment auquel le Collège a annoncé que le plan de stationnement verrait le jour.

Mon interpellation visera donc à savoir où en est l’élaboration du plan communal de stationnement forestois ? Quel est l’agenda du collège ? Est-ce que les Forestois auront l’occasion de voir le collège accoucher de ce plan avant la fin de la législature ?

Marc Loewenstein