Lutte contre les incivilités : bilan 2014

Améliorer la propreté est l’une des priorités de mon mandat.

A côté de l’entretien des voiries et la sensibilisation des habitants, il faut à un moment passer à une phase répressive.

Un service répression a été mis sur pied à Forest depuis le 1er janvier 2013.

Voici un bilan des actions menées en 2014.

Cette année, les sacs sortis en dehors des jours et/ou heures prévues et les dépôts clandestins occupent la tête du classement des incivilités.

Contrairement à l’année dernière, l’accent a été mis sur les dépôts clandestins et non plus sur les sacs jaunes, pourtant plus facile à contrôler. La difficulté de retrouver les preuves permettant de remonter aux auteurs des dépôts clandestins est davantage présente mais le défi vaut la peine d’être relevé.

La cellule répression de la commune de Forest a fourni un travail remarquable. Elle comptabilise, en 2014, un total de 5010 interventions pour incivilités relatives à la propreté publique, avec toujours la volonté d’intervenir de manière prioritaire sur les gros dépôts entraînant le plus de nuisances.

Sur ces gros dépôts, la cellule a dressé un total de 162 procès-verbaux à l’encontre des responsables. Sur les 244 dépôts clandestins contrôlés et retirés par la cellule répression (en plus de ceux retirés quotidiennement par les camionnettes du service propreté) 66% des responsables ont donc été identifiés, ces 162 procès-verbaux correspondent à un total de 259 m³ de déchets en tous genres.

Il y a eu une légère augmentation du ramassage de sacs poubelles sorti en dehors des jours et/ou des heures prévues. Cette année, 4474 sacs poubelles en infraction ont été ramassés par le service répression (toutes couleurs confondues) et 286 PV ont été dressés. Les sacs blancs représentent 39% des sacs ramassés et fouillés, suivi des sacs non conformes et cartons (29%), des sacs jaunes (11%) et des sacs bleus (10%). L’année dernière 4030 sacs avaient été ramassés.

Mais la répression ne s’arrête pas là. Outre la lutte contre les dépôts clandestins, d’autres actions sont menées par le service répression :

- Lutte contre les déjections canines : Cette année 30 distributeurs de sacs pour déjections canines ont été installés à des endroits stratégiques sur le territoire de la commune de Forest. À la suite de leur placement, des actions de sensibilisation et de répression ont été organisées à proximité. Sur l’année, 230 propriétaires de chiens ont été contrôlés par rapport à leur obligation d’être en possession d’un sachet pour ramasser les déjections de leurs chiens.

- Actions barrages : La commune a poursuivi ses « actions barrages » en collaboration avec Bruxelles-Propreté et la zone de police Midi. En 2014, 6 actions de barrages de police ont été mises sur pied. Ces opérations ont pour but d’inspecter les véhicules utilitaires afin de lutter contre les dépôts sauvages, le transport de déchets dangereux ainsi que le commerce illégal de métaux… En 2014, 781 véhicules ont été inspectés avec comme résultat : 45 procès-verbaux dressés et 54 mesures de contraintes. Il faut ajouter à cela la saisie et la destruction de plusieurs dizaines de mètres cube de déchets.

- Collaborations intercommunales : Nous avons également travaillé de concert avec la commune de Saint-Gilles. Plusieurs actions de répression et de nettoyage de quartiers ont été organisées avec la collaboration du service propreté de la commune de Saint-Gilles sur les voiries limitrophes des deux communes (chaussée de Forest, avenue van Volxem, rue de Mérode).