La mise à disposition de parkings d’entreprises au bénéfice des riverains

Le plan régional de stationnement ne résout pas le problème de stationnement des riverains en soirée. Ma question vise à faire le point sur les actions développées pour mettre à leur disposition des parkings d’entreprises, notamment les soirs et les weekends ?

Question orale de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois FDF, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports.

Concerne : la mise à disposition de parkings d’entreprises au bénéfice des riverains

En mars dernier, je vous interpellais sur le stationnement hors voirie et la mise à disposition de parkings d’entreprises et de supermarchés au bénéfice des riverains. J’aimerais revenir, huit mois plus tard, sur le suivi des différentes démarches annoncées lors de votre réponse.

Lorsque l’on connaît les difficultés qu’ont les riverains à trouver une place de stationnement près de chez eux en rentrant le soir, que, selon le comptage de 2014, 665.800 places de stationnement ont été comptabilisées hors voirie, et que de nombreuses places de stationnement restent vides en soirée et les weekends, on comprend aisément que la dynamisation de la mise à disposition de parkings d’entreprise peut constituer une réelle bulle d’oxygène pour certains quartiers très denses.

Cette mise à disposition peut se faire de différentes manières : via l’application du Cobrace d’une part, via les contacts avec les entreprises, le cas échéant, avec le concours d’acteurs privés de l’autre.

Si, pour l’application du Cobrace, parking.brussels est l’opérateur chargé de la mise en œuvre de la mesure, vous nous indiquiez que Bruxelles Environnement restait à la manœuvre. Vous pointiez alors les moyens humains insuffisants pour travailler sur le Cobrace à parking.brussels. La mise à disposition de parkings.brussels d’un équivalent temps plein par Bruxelles Environnement était alors une question que vous souhaitiez clarifier dans les semaines qui suivaient.

Entretemps, lors des débats budgétaires, je soulignais qu’un montant de 55.000€ était inscrit au budget des dépenses de l’Agence pour 2015, mais aussi pour 2016, afin de financer un équivalent temps plein dans le cadre de l’application du COBRACE. Restait encore la question d’une recette venant d’ailleurs.

Qu’en est-il ? Est-ce qu’un agent a bien été engagé pour cette mission en 2015 ?

Quant aux contacts avec les entreprises, qui n’étaient alors pas encore très avancés, vous indiquiez souhaiter travailler en partenariat avec les acteurs privés déjà actifs dans ce secteur d’activité, comme par exemple Bepark, et soutenir leurs initiatives afin qu’elles se développent davantage. Vous précisiez enfin que le gouvernement était favorable à la mutualisation des parkings des bureaux au profit des riverains et que celle-ci était à l’étude.

Pourriez-vous dès lors m’indiquer :

  • Quel est l’état des contacts avec les acteurs privés ?
  • Comment avez-vous prévu de soutenir leurs initiatives ? Certaines communes prévoient des incitants fiscaux ? Le soutien du gouvernement prendra-t-il la forme d’incitants au bénéfice des entreprises qui mettent, sur base volontaire, des places de stationnement à disposition de riverains ?
  • Quant à l’étude sur la mutualisation des parkings des bureaux au profit des riverains, où en est-elle ?

Enfin, outre le projet de téléjalonnement évoqué il y a peu, vous déclariez qu’un travail était en cours pour la création d’une application pour smartphone permettant de repérer les parkings existants et les places disponibles dans ceux-ci. Quelques mois de travail étaient alors encore nécessaires pour élaborer ce système. Pourriez-vous nous dire où vous en êtes dans ce projet ?

Marc LOEWENSTEIN

Pour découvrir le compte rendu des débats, cliquez ici et choisissez la Commission de l’Infrastructure du 7/12/2015. Il est disponible quelques jours après la date du débat.

Dans la même rubrique :

 


Restez informés