Le développement du wifi dans le métro

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports.

Concerne : Développement du wifi dans le métro

La STIB a été contactée en toute fin d’année 2015 par sept associations qui s’inquiètent du développement du wifi dans le métro bruxellois. Leur demande principale étant que, si wifi il y a, il doit être confiné à certaines zones et que le projet soit ainsi adapté de telle sorte qu’il puisse rencontrer la volonté des usagers qui ne souhaitent pas être exposés aux rayonnements supplémentaires émis par les bornes wifi.

Si les demandes du collectif concerne le développement du wifi, le respect du principe de précaution et du droit à un environnement sain, il me paraît aussi important de rappeler la situation existante des expositions des usagers des transports en commun aux ondes liées à l’utilisation des 3G/4G sur les smartphones et tablettes, expositions amplifiées compte tenu de la structure des véhicules et du fait qu’ils soient en mouvement.

Compte tenu de ce qui précède, mes questions seront les suivantes : 1. Avez-vous été informé de ce courrier adressé à la STIB ? Quelles sont les suites qui y ont été apportées ? 2. Outre ce courrier, la STIB fait-elle face à des plaintes d’usagers quant à l’usage des gsm/smartphones/tablettes dans les transports publics ? Si oui, pourriez-vous m’indiquer le nombre et la nature de ces plaintes sur ces trois dernières années ? 3. La STIB ou le gouvernement a-t-il prévu de prendre des mesures particulières dans le cadre de l’installation du wifi dans le métro ? Des zones sans wifi seront-elles prévues dans les stations et rames ? 4. Le Gouvernement s’est-il interrogé sur l’opportunité d’une telle mesure (zone sans wifi) dès lors que l’on peut continuer à utiliser à ces endroits la 3G/4G, voir simplement, la fonction téléphone ?