L’entretien des sites propres de la STIB

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports, et à Mme Fadila LAANAN, Secrétaire d’Etat, chargée de la Propreté publique, de la Fonction publique, de la Recherche scientifique et des Infrastructures sportives communales.

Concerne : L’entretien des sites propres de la STIB

Depuis des années, un flou persiste sur l’opérateur chargé d’entretenir les sites propres de la STIB, flou qui a pour conséquence qu’on ne sait jamais vers qui se tourner pour leur entretien et que les uns rejettent la responsabilité sur les autres.

Entre-temps, certains sites restent longtemps sales et ceci, au détriment des habitants qui sont les premières victimes de ces nuisances.

Selon que l’on se situe à un arrêt de tram ou de bus, sur une voirie communale ou régionale, sur un site engazonné ou pas, l’opérateur diffère.

En réponse à une précédente question écrite, une convention devait être conclue entre les différents intervenants à la fin de l’année 2015 et être d’application à partir de l’année 2016.

  • Pourriez-vous m’indiquer si cette convention est aujourd’hui signée et d’application ?
  • Pourriez-vous préciser les principes qui guident cette convention ? Quelles sont les tâches attribuées aux uns et aux autres ?

Marc LOEWENSTEIN