La sécurisation de la chaussée d’Alsemberg aux niveaux de l’avenue Molière et de la rue Vanden Corput

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports, et à Mme Bianca DEBAETS, Secrétaire d’Etat, chargée de la Coopération au développement, de l’Egalité des Chances, de la Sécurité routière, de l’Informatique et du Bien-être animal.

Concerne : Sécurisation de la chaussée d’Alsemberg aux niveaux de l’avenue Molière et de la rue Vanden Corput

Selon divers témoignages, des accidents de la route se produisent fréquemment au carrefour entre la chaussée d’Alsemberg, l’avenue Mollère et l’avenue Everard. Une pétition avait même été déposée à la commune de Forest déjà en 2011. A la suite de cette pétition, un rapport de police a été demandé et cette dernière a recommandé l’installation d’un plateau à ce carrefour. Entretemps, l’avenue Everard a été réaménagée et l’axe entre l’avenue Everard et l’avenue Molière a été recentré. Cet aménagement réduit les conflits mais des accidents sont toujours constatés.

Par ailleurs, certains habitants se plaignent de la traversée piétonne de la chaussée d’Alsemberg au niveau de la rue Vanden Corput qui, elle, bénéficie d’un passage piéton légèrement surélevé à son entrée.

La chaussée d’Alsemberg, entre la place Albert et l’avenue Coghen, est une voirie prioritaire. Des dispositifs ralentisseurs légers se retrouvent partout à l’exception du carrefour Molière-Everard :
- à l’entrée de l’avenue Jupiter : plateau trottoir,
- au carrefour Timmermans : plateau,
- au carrefour Cervantès : plateau,
- au carrefour Saint-Augustin/Branly : plateau,
- à l’entrée de la rue Meyerbeer : plateau trottoir.

Selon Bruxelles Mobilité, gestionnaire de voirie, le carrefour Alsemberg-Molière-Everard ne fait pas partie des 30 « zones à concentration élevée d’accidents ». L’installation d’un plateau à cet endroit n’est donc pas prioritaire.

Le Gouvernement pourrait-il m’indiquer :

  • Quels sont les critères qui déterminent si une zone est considérée comme « zone à concentration élevée d’accidents » (ZCA) ou « zone d’accidents » (ZA) ?
  • Si le carrefour Alsemberg-Molière-Everard n’est pas repris parmi les 30 ZCA, constitue-t-il l’une des 448 ZA ?
  • Quelles sont les mesures prises lorsqu’une zone est reprise comme ZCA ou ZA ?
  • Disposez-vous d’information quant au nombre d’accidents relevé sur ce carrefour Alsemberg-Molière-Everard ?
  • La Région a-t-elle prévu de mieux signaler les traversées piétonnes sur ses voiries ? Si oui, suivant quelle procédure ?
  • Qu’en est-il plus particulièrement du croisement avec la rue Vanden Corput ? La Région a-t-elle reçu des plaintes ? Est-il prévu de sécuriser la traversée piétonne ?

Marc LOEWENSTEIN