L’entretien des sites propres de la STIB

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports.

Concerne : L’entretien des sites propres de la STIB

En novembre 2016, je vous ai interrogés, vous et votre collègue secrétaire d’Etat à la propreté publique, au sujet de l’entretien des sites propres de la STIB et de la mise en œuvre d’une convention qui devait être conclue entre Bruxelles-Propreté et la STIB.

Si elle était annoncée pour la fin de l’année 2015, cette convention n’est toujours pas exécutée aujourd’hui.

Dans votre réponse, vous précisiez que l’un des objectifs de la convention est d’augmenter « le package de nettoyage actuel », ce qui est positif pour les riverains et usagers des voiries concernées. Vous indiquiez par ailleurs que « en raison de la situation budgétaire, on ne peut toutefois se donner aujourd’hui la clarté quant au délai d’exécution de cet accord ».

De son côté, votre collègue déclarait avoir « proposé une convention entre les deux administrations financée à 50% par chacune ». Elle annonçait par ailleurs avoir dégagé les moyens nécessaires et attendre que vous en fassiez de même afin qu’elle puisse procéder aux recrutements nécessaires.

Dès lors, Monsieur le Ministre, pourriez-vous m’indiquer :

  • Quel est le montant à débloquer par les deux membres du gouvernement pour mettre cette nouvelle convention en œuvre ?
  • Quand prévoyez-vous de dégager les moyens pour que Bruxelles Propreté enfin aux recrutements supplémentaires ?
  • Outre la question financière, y a-t-il un accord sur les termes de la convention entre la STIB et Bruxelles-Propreté ?

Marc LOEWENSTEIN