L’homologation des véhicules transformés et recrutement de personnel à Bruxelles-Mobilité pour remplir ses missions

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Bianca DEBAETS, Secrétaire d’Etat, chargée de la Coopération au développement, de l’Egalité des Chances, de la Sécurité routière, de l’Informatique et du Bien-être animal.

Concerne : Homologation des véhicules transformés et recrutement de personnel à Bruxelles-Mobilité pour remplir ses missions

Nous avons appris dernièrement que plus aucun véhicule transformé (ex : ambulance, véhicule commercial, de maraîcher, pour personne à mobilité réduite…) ne peut plus être homologué depuis plusieurs semaines en Région bruxelloise à cause du manque de personnel à Bruxelles Mobilité.

A défaut d’un tel certificat de conformité, les propriétaires de véhicules transformés doivent maintenir ceux-ci hors de la voie publique.

Selon Bruxelles-Mobilité, une seule personne est aujourd’hui en charge de ces homologations et elle est actuellement en congé maladie. Et ce manque de personnel concerne également d’autres services, comme ceux chargé de contrôler les auto-écoles ou les contrôles techniques par exemple.

La solution provisoire que propose Bruxelles Mobilité, en attendant que le personnel soit recruté, est d’inviter les personnes concernées à introduire leur demande auprès des administrations flamande ou wallonne.

Selon la presse, 24 nouveaux engagements sont prévus en urgence et d’autres devraient suivre. Selon les conclusions de l’audit de Bruxelles Mobilité présenté par votre homologue en charge de la mobilité, En exécution des plans de recrutement des années précédentes validés par le Gouvernement, 29 engagements sont possibles. En plus de ceux-ci, 12 nouveaux recrutements doivent se faire en urgence. Parmi ceux-ci, 6 seraient affectés à la Direction Sécurité Routière.

La Secrétaire d’Etat pourrait-elle m’indiquer :

  • Combien de demandes ont été introduites auprès de Bruxelles Mobilité et sont toujours en attente à ce jour ?
  • Comment est gérée aujourd’hui la problématique de l’homologation des véhicules transformés ?
  • Combien d’engagements sont prévus par Bruxelles Mobilité pour répondre aux missions liées à l’homologation des véhicules transformés, au contrôle des auto-écoles et aux contrôles techniques ? Combien d’agents seront respectivement affectés à chacun de ces services ?
  • Où en est la procédure de recrutement ?

Marc LOEWENSTEIN