La continuité dans la signalisation des passages piétons

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports.

Concerne : continuité dans la signalisation des passages piétons

Lorsque l’on se promène sur certaines voiries bruxelloises, on note certaines incohérences au niveau de la signalisation piétonne. Si cela peut paraître anecdotique pour certains, cela peut être problématique pour d’autres. Je pense principalement aux personnes malvoyantes.

Ainsi, par exemple, au niveau du parc du Cinquantenaire, on constate un demi passage pour piétons sur le site protégé de la STIB et son absence sur la piste cyclable. Ce qui représente un danger car les cyclistes ne sont dès lors pas attentifs à cette traversée piétonne et, par ailleurs, cela va à l’encontre du principe « STOP » qui établit un ordre de priorité dans la protection des différents usagers (piétons, cyclistes, transports publics, voitures).

Enfin, cet aménagement crée une difficulté pour les non-voyants de se diriger vers les dalles podotactiles car la traversée n’est pas dans l’axe de la sortie du Parc.

  • L’aménagement tel que décrit répond-il aux conditions techniques appliquées par Bruxelles-Mobilité (ou tout autre gestionnaire de voirie) ou s’agit-il là d’un oubli ?
  • Dans le cas d’espèce, est-il prévu d’ajouter des lignes guides entre la sortie du parc jusqu’aux dalles podotactiles ?

Marc LOEWENSTEIN