L’évacuation de déchets d’amiante pour les particuliers à Bruxelles

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Fadila LAANAN, Secrétaire d’Etat, chargée de la Propreté publique de la Collecte et du traitement des déchets, de la Recherche scientifique, des Infrastructures sportives communales et de la Fonction publique

Concerne : L’évacuation de déchets d’amiante pour les particuliers à Bruxelles

Les Bruxellois sont parfois amenés, dans différentes circonstances et notamment lors de travaux d’aménagement de leur bien, à se débarrasser de déchets d’amiante. Or, lorsqu’ils consultent le site internet de Bruxelles Propreté, ils constatent vite que ces déchets ne sont pas acceptés. De plus, un manque d’information est flagrant en ce qu’aucune solution ne leur est proposée sur le site internet de Bruxelles Propreté, si ce n’est un renvoi vers Bruxelles Environnement.

La dangerosité de l’amiante sur la santé n’est plus à rappeler. Un article de l’Echo du 13 octobre 2016 indiquait que, près de 20 ans après son interdiction en Belgique, l’amiante continue d’exercer ses ravages en silence. Ainsi, ce sont 900 personnes qui meurent chaque année en Belgique de maladies directement liées à l’amiante. Selon certaines études, il resterait 3,7 millions de tonnes d’amiante dans le pays.

En théorie, à l’heure actuelle, pour se débarrasser des déchets d’amiante, l’unique possibilité est le recours à un collecteur agréé. Cependant, il s’agit d’une opération inadéquate car le particulier n’a, bien souvent, qu’une faible masse de déchets d’amiante. Pour un certain nombre de particuliers, dans un élan d’incivilité et d’irresponsabilité, ces déchets virent en dépôts clandestins et ce tant au péril de la santé des passants que de celle des agents de terrain communaux et régionaux.

En réponse à ma question orale posée le 15 novembre 2016, vous m’annonciez qu’un conteneur spécifique aux déchets d’amiante serait installé dans le courant de l’année 2017 au parc à conteneurs régional sud.

Dès lors, Madame la Secrétaire d’Etat, pourriez-vous m’indiquer :

  • Où en sommes-nous dans la mise en place de ce nouveau conteneur ?
  • La concertation entre Bruxelles Environnement et Bruxelles Propreté a-t-elle bien été menée ?
  • Le projet de permis d’environnement a-t-il été finalisé pour le parc à conteneur sud ?
  • Quels équipements et formations recevront les travailleurs du parc régional sud dans l’objectif de garantir leur sécurité par rapport aux déchets d’amiante ?
  • Quand les formations seront-elles données ?
  • Le conteneur spécifique pour les déchets d’amiante pourra-t-il bien être placé dans les délais que vous aviez évoqués fin 2016, à savoir dans le courant de l’année 2017 ? Disposez-vous d’un agenda / rétro-planning plus précis ?
  • Qu’en est-il de la communication à destination des particuliers ?

Marc LOEWENSTEIN