L’implantation de cendriers aux arrêts de bus et de tram de la STIB

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Fadila LAANAN, Secrétaire d’Etat, chargée de la Propreté publique, de la Fonction publique, de la Recherche scientifique et des Infrastructures sportives communales.

Concerne : Implantation de cendriers aux arrêts de bus et de tram de la STIB

Tant les usagers des transports publics que les habitants vivant à proximité d’arrêts de tram et de bus déplorent l’incivisme de certaines personnes qui jettent leurs mégots de cigarettes au sol.

On constate ainsi trop souvent un nombre conséquent de mégots aux abords de ces arrêts desservant le charroi de la STIB, arrêts dont le mobilier urbain est géré par un partenaire privé sous contrat de concession.

En réponse à une question écrite (n°858) à votre collègue ministre de la mobilité et des transports concernant « l’implantation de cendriers aux arrêts de bus et de tram en surface », ce dernier m’a précisé que le nettoyage des arrêts était à charge du gestionnaire de voirie et qu’une convention de collaboration entre la STIB, Bruxelles Propreté et Bruxelles Mobilité était en phase de finalisation.

Il a par ailleurs que Bruxelles Propreté avait, pour ce qui concerne plus particulièrement la problématique des mégots, effectué des tests pour des cendriers souterrains.

Compte tenu de ce qui précède, j’aimerais vous poser les questions suivantes :

  • Quand la convention de collaboration entre la STIB, Bruxelles Propreté et Bruxelles Mobilité sera-t-elle finalisée ? Quels sont les éléments manquants pour que cette convention attendue depuis longtemps soit enfin mise en œuvre ?
  • Pourriez-vous préciser le projet test de cendriers souterrains développé ? Quelles sont les conclusions ?
  • Est-il prévu d’étendre l’installation de tels cendriers aux arrêts en surface ?

Marc LOEWENSTEIN