L’accessibilité des parcs à conteneurs régionaux

Les parcs à conteneurs constituent une belle opportunité pour les Bruxellois de se débarrasser proprement de leurs encombrants.

Leur accessibilité est parfois compliquée (file, piétons refusés...).

Question orale de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Fadila LAANAN, Secrétaire d’Etat, chargée de la Propreté publique, de la Fonction publique, de la Recherche scientifique et des Infrastructures sportives communales.

Concerne : Accessibilité des parcs à conteneurs régionaux

Les parcs à conteneurs constituent une belle opportunité pour les Bruxellois de se débarrasser proprement de leurs encombrants.

Sans compter les parcs à conteneurs de plus petites tailles réservés aux habitants de certaines communes, la Région compte deux parcs régionaux accessibles à tous les Bruxellois.

Pour y accéder, certaines conditions doivent être respectées :

  • Être domicilié en région bruxelloise.
  • Présenter une carte d’identité par véhicule à l’entrée.
  • Utiliser un véhicule d’un poids total au sol < 3,5t.
  • Trier préalablement ses déchets en respectant les catégories.
  • Le véhicule ne peut contenir que des déchets destinés au parc à conteneurs.
  • Disposer les catégories de déchets de façon apparente pour vérification.
  • Assurer soi-même le déchargement de ses déchets et leur versage dans les conteneurs appropriés.
  • L’accès est refusé au véhicule contenant des déchets non triés ou refusés.
  • La récupération d’objets / déchets est interdite.
  • Les cyclistes sont acceptés.
  • Les piétons sont acceptés pour autant qu’il ne s’agisse pas d’automobilistes qui abandonnent leur véhicule dans la file pour accéder au parc à conteneurs à pied.

Malgré le fait que les piétons sont acceptés à condition qu’il ne s’agisse pas d’automobilistes qui abandonnent leur véhicule dans la file, il me revient que cette situation n’est pas toujours acceptée à l’entrée du parc. Un exemple récent : une personne en voiture constatant la longue file va se garer à l’extérieur du parc sur une place de stationnement autorisée en voirie, revient à pied avec son déchet et se voit refuser l’entrée.

Pourriez-vous me faire part de votre position par rapport à cette situation ? Ce refus est-il justifiable ? Dans la négative, Bruxelles Propreté a-t-elle été saisie de plaintes en ce sens ? Si oui, de combien de plaintes et quelles mesures ont été prises pour éviter que cela ne se reproduise ?

Enfin, certains visiteurs arrivent au parc à conteneurs avec beaucoup de déchets à mettre dans divers conteneurs, alors que d’autres se présentent avec parfois un seul objet dont ils pourraient se débarrasser rapidement lors de leur passage. Ne serait-il pas possible de prévoir une file expresse pour permettre de désengorger l’entrée de ces parcs ?

Marc LOEWENSTEIN


Pour découvrir le compte rendu des débats, cliquez ici et choisissez la Commission de l’Environnement du 7/11/2017. Il est disponible quelques jours après la date du débat.

Photo : Bruxelles-Propreté

Dans la même rubrique :

 


Restez informés