Marché noir organisé devant Forest National

Question écrite de Marc Loewenstein, Conseiller de police MR-FDF, au Collège de Police de la zone MIDI (Anderlecht – Forest – Saint-Gilles)

Concerne : Marché noir organisé devant Forest National

Lors des concerts organisés à Forest National, il a été constaté par plusieurs témoins l’existence d’un marché noir organisé.

Ainsi, une (ou plusieurs) bande(s) organisée(s) opère(nt) en toute impunité. Leur manège serait le suivant : racheter les places de concerts des revendeurs individuels, et s’approprier ainsi tous les tickets, pour les revendre à prix fort. Il me semble que cette pratique soit illégale…

Ce manège est facilement visible de l’extérieur et la police présente sur les lieux ne peut pas ne pas s’en rendre compte.

Je veux bien admettre que la revente de places par une personne individuelle puisse être permise. Le site internet d’e-bay facilite d’ailleurs cette pratique. Il est, à mon sens, tout à fait logique de laisser une personne individuelle, qui a acheté sa ou ses places de concert longtemps à l’avance, ait la possibilité, en cas d’incompatibilité d’agenda, de céder sa ou ses places à quelqu’un d’autre.

A contrario, lorsqu’il s’agit de pure spéculation organisée par ces bandes, j’ai quelques doutes quant à la légalité de la pratique. Il me paraît inadmissible de laisser des bandes organisées opérer leurs magouilles au vu et au su de tout le monde..

Le Collège pourrait-il, dès lors, m’indiquer :

1. Ce qu’il en est de la légalité de telles pratiques ? 2. S’il lui a été fait rapport de l’existence d’un tel trafic aux abords de Forest National ? 3. Dans l’affirmative, quelles sont les mesures qui ont été proposées ?

Je remercie le Collège pour ses réponses.