La communication et l’évaluation des primes Bruxell’Air

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports.

Concerne : La communication et l’évaluation des primes Bruxell’Air

Monsieur le Ministre,

Chaque année, la Région bruxelloise prévoit un budget de 750.000€ pour financer des primes aux particuliers visant la réduction de l’utilisation du transport privé.

Ainsi, lorsqu’un Bruxellois rend ses plaques ou procède à la destruction de son véhicule, il peut bénéficier tantôt d’un abonnement STIB et d’un abonnement Cambio, tantôt d’un abonnement Cambio et d’une prime « vélo » plafonnée à 505 euros.

En réponse à une question écrite précédente sur ces primes, j’ai pu noter une diminution de l’octroi de ces primes.

Mes questions sont les suivantes :

  • Quelles ont été les campagnes de sensibilisation organisées pour faire connaître la prime Bruxell’Air ces trois dernières années (2016-2017-2018) ?
  • Comment la communication de ces primes a-t-elle été organisée à son lancement ainsi que l’année suivant son lancement ?
  • Une évaluation des primes Bruxell’Air a-t-elle déjà été réalisée ? Dans l’affirmative, quelles en ont été les conclusions ?
  • L’opportunité d’une révision de cette prime a-t-elle été étudiée afin d’y intégrer de nouveaux modes de transports partagés favorisant l’intermodalité comme le carsharing, le freefloating (voiture, vélos, scooters), Villo ! ou encore les déplacements en taxi ?

Marc LOEWENSTEIN