Hackathon propreté : résultats

FOREST : le « HACKATHON PROPRETÉ » a livré son verdict : les Forestois ont voté et souhaitent plus de poubelles dans le parc de Forest et des panneaux ludiques de sensibilisation.

Le 25 avril dernier, la commune de Forest a invité, à l’initiative de Marc Loewenstein, échevin de la propreté publique et de la participation citoyenne (DéFI), les habitants vivant dans les secteurs du haut et du bas du parc de Forest à se réunir afin de faire ensemble un état des lieux de la propreté à Forest et réfléchir à de nouvelles initiatives pour améliorer leur cadre de vie.

Accompagnés par des animateurs spécialisés en participation citoyenne et de techniciens, ils ont proposé plusieurs projets qui ont été ensuite budgétisés par la commune et soumis au vote de tous les Forestois lors du marché aux Fleurs qui s’est déroulé le 6 mai dernier.

Les six projets soumis au vote concernaient : l’embellissement du contour des poubelles afin d’inciter à ne plus y déposer de dépôts clandestins, des tests de suppression, en voirie, de certaines poubelles identifiées comme aimant à dépôts clandestins et déchets ménagers, le recrutement d’ambassadeurs propreté pour lancer une dynamique positive au sein des quartiers, le développement d’un support de communication multilingue, l’installation de panneaux de sensibilisation sous forme de BD/pictogrammes autour des différentes thématiques liée à la propreté et, enfin, l’augmentation temporaire (par exemple les weekends de beau temps) de l’offre de poubelles dans le parc de Forest.

« Disposant d’une enveloppe de 15.000€ au total, seuls les deux projets qui ont obtenus le plus de votes pourront être mis en œuvre dans un premier temps, à savoir l’augmentation temporaire des poubelles dans le parc de Forest et la création de panneaux de sensibilisation sous forme de BD ou pictogrammes. Quant aux autres propositions, nous les gardons bien au chaud et veillerons à également les implémenter en fonction de nos budgets de fonctionnement. On pourra ainsi, dans un second temps, inviter les habitants intéressés à devenir des ambassadeurs propreté ou encore embellir les contours de certaines poubelles et repêcher ainsi les projets qui ont fini aux 3ème et 4ème places », précise Marc Loewenstein.

Concrètement, les projets à mettre en œuvre étant maintenant connus, le conseil communal ajustera en juin le budget communal afin de prévoir formellement la dépense et lancer les marchés.

Il s’agissait d’une première à Forest en matière de budget participatif. « Je me réjouis de la concrétisation de cette expérience citoyenne. Les habitants se sentent souvent impuissants, c’était l’occasion de leur prouver qu’ils ont toute notre attention et qu’ils peuvent être une force de propositions constructives. C’était aussi une opportunité pour la commune et le service propreté de montrer ce qui est déjà mis en œuvre, les problèmes auxquels nous sommes confrontés au quotidien et que le « y a qu’à » n’est pas suffisant pour résoudre les problèmes », poursuit l’échevin de la propreté.

Pour rappel, cette action a été organisée dans le cadre de l’appel à projets plus général proposé et soutenu par Bruxelles Propreté et Fost Plus visant à améliorer la propreté. « Chaque commune a rentré des projets qui devaient obligatoirement couvrir des périmètres bien définis. Ce qui n’empêche bien sûr pas d’ensuite exporter les bonnes idées à l’ensemble de la commune, voir aux communes voisines. Forest bénéficie pour la totalité de ses projets d’un budget de 200.000€. Outre ce projet participatif, ce budget servira à améliorer la propreté des espaces publics, des zones de parcs, la réduction du nombre d’incivilités, des déjections canines, des jets de mégots, des graffitis ou encore les dépôts clandestins au travers de diverses actions », conclut Marc Loewenstein.