L’articulation entre le développement de la nouvelle version de la plateforme OSIRIS et l’adoption de l’arrêté d’exécution de l’ordonnance chantiers

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports, et à Mme Bianca DEBAETS, Secrétaire d’Etat, chargée de la Coopération au développement, de l’Egalité des Chances, de la Sécurité routière, de l’Informatique et du Bien-être animal.

Concerne : L’articulation entre le développement de la nouvelle version de la plateforme OSIRIS et l’adoption de l’arrêté d’exécution de l’ordonnance chantiers

En réponse à ma question écrite (n°473), la Secrétaire d’Etat en charge de l’Informatique m’indiquait que la livraison du site internet et des fonctionnalités souhaitées était prévue pour l’automne 2018.

En parallèle, le Gouvernement doit encore adopter l’arrêté d’exécution de l’ordonnance du 3 mai 2018 (M.B. 18/05/2018) relative aux chantiers en voirie. Cet arrêté aura sans doute un impact sur la nouvelle version d’OSIRIS.

Le Gouvernement pourrait-il dès lors m’indiquer :

  • Si l’agenda de livraison de la nouvelle plateforme OSIRIS est toujours d’actualité ?
  • Quand a-t-il planifié d’adopter l’arrêté d’exécution de l’ordonnance du 3 mai 2018 ? 3. Si l’arrêté d’exécution à venir a une incidence sur le développement de cette nouvelle plateforme OSIRIS ?
  • Comment les différents services concernés collaborent pour que le développement de la plateforme soit conforme à la législation à venir ?
  • Si le défaut actuel d’adoption de l’arrêté d’exécution engendre des coûts supplémentaires au développement de la nouvelle plateforme OSIRIS ? Dans l’affirmative, quel est le montant de ce surcoût ?

Marc LOEWENSTEIN