Les risques pour la sécurité des personnes et l’intégrité des biens suite au passage temporaire du tram 81 sur l’avenue de l’Hippodrome

La ligne de tram 81 a été déviée dans l’avenue de l’Hippodrome à partir du 30 juin jusqu’au 1er septembre 2018.

Au-delà de la question du confort, les riverains s’inquiètent pour leur sécurité et l’intégrité de leur bien.

Ma question vise à connaître les mesures prises par la STIB pour rassurer les habitants.

Question orale de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports.

Concerne : Les risques pour la sécurité des personnes et l’intégrité des biens suite au passage temporaire du tram 81 sur l’avenue de l’Hippodrome

Monsieur le Ministre,

La ligne de tram 81 a été déviée dans l’avenue de l’Hippodrome à partir du 30 juin jusqu’au 1er septembre 2018. Cette information a notamment été communiquée via un toute-boite distribué aux riverains le 23 juin.

Au-delà de la question du confort, les riverains s’inquiètent pour leur sécurité et l’intégrité de leur bien.

Pourquoi ? Parce que la STIB prévoit de faire circuler des trams de 33 mètres de long et 54 tonnes sur un dispositif ferré obsolète, ce qui risque de causer des dommages aux habitations.

Et s’il y a un dépôt de trams dans la rue, la vitesse des trams en service n’est pas celle de véhicules ralentis par l’entrée ou la sortie du dépôt. Selon certains témoignages, la vitesse de croisière à hauteur de certaines habitations atteint les 40 km/h lorsqu’il n’y a pas d’embouteillages. Et, c’est physique, le bruit et les vibrations sont proportionnels à la vitesse de ces véhicules.

Par ailleurs, une autre crainte concerne la sécurité des piétons du côté impair où les rails de trams se situent, à certains endroits, à moins de 3 mètres des façades.

Compte tenu de ce qui précède, le Ministre pourrait-il m’indiquer :

  • si la STIB a réalisé les mesures nécessaires afin d’évaluer les bruits et vibrations provoqués par la circulation des trams 81 dans l’avenue de l’Hippodrome ?
  • si le passage des trams dans l’avenue de l’Hippodrome respecte bien l’article 10 de l’ordonnance bruit du 17 juillet 1997 ?
  • si, préalablement à la mise en place de cet itinéraire de déviation, la STIB a étudié des solutions alternatives ? Dans l’affirmative, quelles étaient ces alternatives et qu’est-ce qui a motivé la STIB à choisir le passage en tram par l’avenue de l’Hippodrome ?
  • au vu des risques pour la sécurité des piétons et pour l’intégrité des biens, a-t-il été donné instruction aux chauffeurs de rouler plus lentement sur ce tronçon de ligne ?
  • Enfin, est-ce que la STIB a soumis cet itinéraire de déviation au collège des bourgmestre et échevins de la commune d’Ixelles ? Dans l’affirmative, à quelle date et quelle a été sa réaction ?

Marc LOEWENSTEIN


Pour découvrir le compte rendu des débats, cliquez ici et choisissez la Commission de l’Infrastructure du 24/09/2018. Il est disponible quelques jours après la date du débat.

Dans la même rubrique :

 


Restez informés