La préservation des ascenseurs à valeur patrimoniale

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M . Rudi VERVOORT, Ministre-Président du Gouvernement bruxellois, chargé des Pouvoirs locaux, de la Politique de la Ville, du Développement territorial, des Monuments et Sites, du Tourisme et des Affaires étudiantes.

Concerne : La préservation des ascenseurs à valeur patrimoniale

En 2003, un arrêté a été adopté afin que les ascenseurs datant d’avant 1958 soient remis aux normes sécuritaires, et ce, avant 2022.

Cependant, de nombreux propriétaires souhaitant conserver leurs ascenseurs disposant d’une plus-value patrimoniale rencontrent de lourdes difficultés pour les remettre aux normes.

En effet, remettre aux normes des ascenseurs aussi vieux nécessite des ascensoristes qualifiés dans la rénovation d’anciens modèles. Ce métier étant en pénurie, il est donc extrêmement compliqué pour les propriétaires de pouvoir à la fois conserver leur patrimoine et être aux normes.

Dans une dernière tentative de conservation, de nombreux propriétaires entament des procédures en vue de faire classer leurs ascenseurs.

  • A ce jour, pouvez-vous nous indiquer le nombre total d’ascenseurs classés en Région Bruxelloise ?
  • Combien de demandes de classements relatifs à des ascenseurs ont été enregistrées depuis 2003 ? Sur ces demandes, combien ont été acceptées, combien ont été refusées et combien sont encore en attente ?
  • Des actions sont-elles menées par le Gouvernement pour concilier cette exigence de mise aux normes des ascenseurs et la préservation de notre patrimoine ?

Je vous remercie.

Marc LOEWENSTEIN