Le planning et la coordination des grands projets dans la zone Reyers

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Pascal SMET, Ministre, chargé des Travaux publics, de la Mobilité et des Transports.

Concerne : Le planning et la coordination des grands projets dans la zone Reyers

Nous apprenions le 7 février dernier l’approbation par le Gouvernement régional du Projet de Plan d’Aménagement Directeur Mediapark en 1ère lecture et la mise à l’enquête publique de l’ensemble du dossier dès le 20 février ainsi que du déclassement des autoroutes A12 et E40.

Si l’on peut se réjouir de voir avancer deux projets régionaux d’envergure, Mediapark et Parkway, on peut également s’interroger sur les moyens mis en œuvre pour les coordonner correctement, je pense notamment à la question cruciale de la mobilité.

En effet, de nombreux projets coexistent dans cette zone : la transformation des trémies des tunnels, le réaménagement du boulevard Reyers (en lien avec Mediapark et les traversées qui sont prévues), la construction du bâtiment Frame qui impacte le débouché de la rue col. Bourg sur Reyers, le réaménagement de la place Meiser et du square Vergote, la création d’une ligne de tram transversale, la transformation de la E40 en boulevard urbain, la transformation de Colonel Bourg, sans parler des flux de mobilité important qui seront générés par les nouvelles constructions sur le site Mediapark et qu’il s’agira de gérer.

Mes questions sont donc les suivantes :

Pouvez-vous me communiquer le planning des différentes étapes pour le réaménagement du boulevard Reyers : fin du chantier actuel lié à la rénovation des tunnels, réaménagement provisoire, projet définitif (ligne de temps complète de l’ensemble de la procédure : durée de l’étude d’incidences, délai d’obtention du permis d’urbanisme, établissement du cahier des charges de travaux, démarrage et fin du chantier).

Quel sera le temps écoulé entre réaménagements provisoire et définitif ?

Est-on bien en phase avec les procédures légales ? En effet, un aménagement provisoire de ce type ne peut avoir au maximum qu’une durée de 2 ans si l’on se base sur le Chap. III, article 6, 5° de l’arrêté minime importance.

Comment s’organise la coordination de ce projet avec les autres projets de mobilité dans la zone : Parkway, place Meiser, projet de nouvelles lignes de tram, square Vergote, etc. ?

Comment s’organise la coordination entre les projets de mobilité et les chantiers à venir liés aux nouvelles constructions (projet Frame, construction des nouveaux sièges des télévisions) ?

Quels sont les moyens mis en œuvre pour assurer une cohérence globale technique mais aussi urbanistique et paysagère entre tous ces projets ?

Marc LOEWENSTEIN

Dans la même rubrique :

 


Restez informés