La prolongation du tram 7 sous le parc de Forest

La STIB envisage de prolonger la ligne de tram 7 vers la place de Rochefort.

Pour ce faire, plusieurs scenarii sont envisagés : passage sous le parc de Forest (privilégié par la STIB) ou passage autour du parc via l’avenue Reine-Marie Henriette.

Il est important de décider rapidement de ce que l’on veut. A tout le moins, il serait important de prévoir un terminus de la ligne dans ou au niveau de la future station de métro Albert pour réduire les ruptures de charges des usagers venant de Vanderkindere.

Il est également important de coordonner avec les travaux de la future station de métro et ceux de rénovation du parc de Forest.

Question orale de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière.
Concerne : La prolongation du tram 7 sous le parc de Forest

La presse de ce 24 septembre nous informe de l’existence d’une étude d’impact réalisée par la STIB portant les différentes options de tracés de la prolongation de la ligne de tram 7 vers la place de Rochefort.

J’ai eu l’occasion, au niveau du conseil communal de Forest, d’émettre toute une série de réserves quant à l’option de prolonger le tram 7 en surface, le long de l’avenue Reine Marie-Henriette, notamment au regard du caractère sinueux, pentu et étroit pour y insérer un site propre dans les deux sens, mais aussi pour des raisons esthétiques et de nuisances pour les riverains.

L’échevin de la mobilité avait alors indiqué qu’il n’était pas question de toucher au parc et à ses abords et que l’espace pour réaliser ce site propre serait pris sur la bande de stationnement et une bande de circulation, quitte à mettre l’avenue en sens unique.

Selon l’étude d’impact réalisée par la STIB, il semble que l’option qu’elle privilégie est le passage du tram 7 sous le parc de Forest pour sortir à la place de Rochefort et emprunter ensuite la direction de l’avenue Willemans Ceuppens.

A ce jour, un permis d’urbanisme existe pour la transformation de la station Albert en station métro-tram. Quant aux travaux, ils ont débuté avec les interventions préalables des impétrants. Un second permis doit concerner l’avenir de la ligne 7, ligne qui intéresse fortement les Ucclois qui, si la situation reste telle qu’elle est aujourd’hui, subiront des ruptures importantes pour rejoindre l’axe Albert-Nord. Cette ligne 7 descendant vers le bas de Forest intéressera bien entendu également les Forestois puisqu’elle permettra une connexion beaucoup plus rapide notamment vers l’ULB et la VUB. D’où l’importance de trancher rapidement la question afin que cette prolongation soit effective en même temps que la mise en service du métro.

Enfin, un projet de rénovation du parc de Forest est piloté par Beliris et si les travaux devaient commencer, ils devront forcément prendre en compte la possibilité de prolonger le tram sous le parc et prévoir une coordination.

Compte tenu de ce qui précède, pourriez-vous m’indiquer :

  • Quelle est la position du Gouvernement par rapport à ces deux options de prolongation de la ligne 7 (en surface ou en souterrain) ?
  • Quelle est le coût d’une prolongation en surface comparée à une prolongation souterraine ?
  • Quelles sont les étapes à venir ?
  • Une coordination est-elle bien prévue entre les travaux de transformation de la station Albert en station métro-tram et l’intégration du tram 7 dans le projet ?
  • Des contacts ont-ils été pris par la STIB auprès de Beliris pour coordonner une éventuelle prolongation souterraine du tram 7 avec la rénovation du parc de Forest ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN


Pour découvrir le compte rendu des débats, cliquez ici et choisissez la Commission Mobilité du 8/10/2019. Il est disponible quelques jours après la date du débat.