L’impact sur la mobilité en surface de la création de deux bretelles de tunnel entre la Porte de Hal et l’avenue Louise

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : L’impact sur la mobilité en surface de la création de deux bretelles de tunnel entre la Porte de Hal et l’avenue Louise

Sous la précédente législature, l’ancien ministre de la mobilité informait notre assemblée d’une étude technique concluant à la faisabilité de la création de deux bretelles complétant ainsi le réseau tunnelier sous la place Louise pour un coût d’environ 70 millions €.

Lors d’un débat en commission mobilité ce 18 février, la ministre a mentionné l’évaluation de l’impact de la création de ces deux bretelles de tunnel sur le flux de voitures en surface.

Pourriez-vous m’indiquer, sur la base de cette évaluation, quel est l’impact sur la mobilité en surface de la construction, d’une part, d’une bretelle de tunnel entre la Porte de Hal et l’avenue Louise et, d’autre part, dans l’autre sens, entre l’avenue Louise et la Porte de Hal ?

Marc LOEWENSTEIN