Les dispositifs mis en place par la STIB en vue de faire face au Covid-19

La pandémie de Covid-19 nous pousse à nous adapter et à prendre nos dispositions pour limiter sa propagation, voire y mettre fin.

C’est aussi le cas pour la STIB qui est amenée à prendre toute une série de mesures pour son personnel, qu’il soit administratif ou opérationnel, mais aussi pour assurer sa mission de service public, le transport de personnes en respectant les recommandations du Conseil National de Sécurité et les précautions d’usage.

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : Les dispositifs mis en place par la STIB en vue de faire face au Covid-19

La pandémie de Covid-19 nous pousse à nous adapter et à prendre toute une série de dispositions pour limiter sa propagation, voire y mettre fin. C’est aussi le cas pour la STIB qui est amenée à prendre toute une série de mesures pour son personnel, qu’il soit administratif ou opérationnel, mais aussi pour assurer sa mission de service public, le transport de personnes en respectant les recommandations du Conseil National de Sécurité et les précautions d’usage.

Malgré les nombreuses décisions importantes et justifiées prises par la STIB pour répondre à cette situation, plusieurs problèmes me sont remontés tant au niveau du nettoyage des véhicules, de la protection des chauffeurs, que du respect de la distanciation sociale au sein des trams, bus et métros.

Ainsi, tous les véhicules de la STIB (bus-tram-métro) ne seraient pas nettoyés quotidiennement, notamment par manque de moyens humains et matériels. Qu’en est-il ? Est-il exact que certains véhicules sortent ou sont sortis sans être nettoyés ? Quelles sont les mesures prises par la STIB pour veiller à ce que tous les véhicules en service soient nettoyés et désinfectés ?

Il me revient par ailleurs que les systèmes de protection pour isoler le poste de conduite dans les T3000 et T4000 seraient négligés ? Qu’en est-il ? Quels sont les systèmes de protection de chauffeur mis en place dans les différents modes de transport de la STIB ? Tous les véhicules en service en sont-ils dotés ?

Enfin, sur de nombreuses lignes, il semblerait que les quotas de voyageurs auraient été dépassés et que les signalements des chauffeurs en ce sens n’auraient pas été entendus. Il est bien évidemment complexe d’organiser de manière optimale la régulation du flux de voyageurs. Néanmoins, si les transports publics transportent des personnes, ils transportent également le virus et il est nécessaire de prendre les mesures pour limiter les risques de propagation et diminuer le nombre de voyageurs au sein des véhicules. Or, nous sommes face à une situation où la fréquence de passage a été réduite et où certains arrêts sont remplis de voyageurs. Est-ce que des adaptations ont été réalisées par la STIB pour répondre à cette problématique ? Si oui, lesquelles ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN

Dans la même rubrique :

 


Restez informés