La mise en place d’un réseau urbain de jogging à Bruxelles

Si le sport, c’est la santé, encore faut-il que les conditions de sa pratique soient les meilleures possibles.

Et parmi les différentes disciplines sportives, le jogging — sport mixte, très populaire, à coût relativement faible, se pratiquant seul ou en groupe — devrait être davantage encouragé à Bruxelles.

Tel était l’objectif d’une résolution votée au Parlement le 2 mars 2018. Dix-huit mois se sont écoulés depuis lors. Quelles sont les avancées ?

Question écrite de Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Rudi VERVOORT, Ministre-Président du Gouvernement bruxellois, chargé du Développement territorial et de la Rénovation urbaine, du Tourisme, de la Promotion de l’Image de Bruxelles et du Biculturel d’Intérêt régional.

Concerne : La mise en place d’un réseau urbain de jogging à Bruxelles

Le 2 mars 2018, le Parlement Bruxellois adoptait une proposition de résolution relative à la réalisation d’un plan jogging, initiative que j’ai alors cosignée. Ce texte fait écho à la nécessité d’inciter les Bruxellois et Bruxelloises à adopter une activité physique régulière, et ce, de manière abordable, le jogging étant l’une des pratique sportive les moins coûteuses.

Les demandes formulées par cette proposition de résolution sont les suivantes :
« de rédiger un plan d’action bruxellois visant à encourager la pratique du jogging qui soit attentif à la place des joggeurs dans l’espace public et les espaces verts publics, à la signalétique et la notoriété des itinéraires de jogging, à une infrastructure de soutien légère destinée aux coureurs (fontaines d’eau potable, toilettes, casiers...) ;
de rédiger un plan de communication afin de faire connaître Bruxelles au niveau national et international en tant que ville de jogging ;
de tenir compte de la place des joggeurs dans la gestion de l’espace public et des espaces verts gérés par la Région de Bruxelles-Capitale ;
d’encourager les communes bruxelloises à tenir compte de la place des joggeurs dans la gestion de l’espace public et des espaces verts qu’elles gèrent
 ».

Ce 20 août, nous apprenions par voie de presse qu’une enquête avait été réalisée par Perspectives.brussels sur les pratiques urbaines du running au sein de Bruxelles. De cette enquête, un premier objectif a pu être dégagé, celui de « relier tous les parcs bruxellois à la promenade verte et/ou au Canal, répertoriés comme axes structurants pour les runners ».

Plusieurs propositions sont, par ailleurs, dégagées afin de créer ce réseau urbain de running : « les pistes devraient éviter les carrefours afin de créer un parcours sans interruptions ; elles devraient également éviter les zones où le trafic automobile est intense pour des questions de santé ; une meilleure signalisation et l’installation de fontaines à eau seraient également des plus ».

Toutes ces propositions rencontrent donc les demandes initialement formulées par la proposition de résolution jogging.

Compte tenu de ce qui précède, j’aimerais, Monsieur le Ministre-Président, vous poser les questions suivantes :

  • Cette enquête réalisée, quelles sont les étapes à venir ?
  • Un agenda a-t-il été établi afin de cibler les priorités et mettre en œuvre les objectifs de la résolution ?
  • Comment avec-vous prévu de concrétiser cette volonté de réaliser ce réseau urbain de running ?
  • Dans le cadre de la mise en place d’infrastructures facilitant la pratique du jogging, une collaboration avec les communes bruxelloises est-elle entamée ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN

Dans la même rubrique :

 


Restez informés