La sécurisation de l’arrêt de trams STIB « Sainte-Marie »

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : La sécurisation de l’arrêt de trams STIB « Sainte-Marie »

L’arrêt de la STIB « Sainte-Marie » des trams 92 et 93 dans le sens Botanique et situé à hauteur du numéro 336 de la rue royale à Schaerbeek est régulièrement fréquenté par de nombreux étudiants du campus Galileo de la Haute école Galilée située juste en face, précisément au numéro 336. Ce campus étant fréquenté par près de 1 500 étudiants, il n’est pas rare qu’à la sortie des cours aux environs de 16h, 50 à 60 étudiants se retrouvent entassés sur l’espace prévu à cet arrêt, dans l’attente de leur tram. Ces étudiants viennent s’ajouter aux autres usagers de la STIB qui empruntent les trams 92 et 93 à ce moment-là.

La longueur de l’arrêt d’environ 20 mètres pour une largeur d’environ 1,5 mètre ainsi que la présence de poteaux pour les horaires des trams, d’une poubelle, de l’armature de l’abris-bus, d’un panneau publicitaire et d’un panneau de circulation destiné aux véhicules rendent l’espace disponible beaucoup trop restreint pour pouvoir accueillir un tel nombre d’usagers en toute sécurité.

Plus encore et surtout, l’arrêt de tram se situe entre la voie latérale droite dans le sens vers Botanique empruntée par les voitures et véhicules à deux roues et la voie centrale réservée aux trams, taxis et véhicules d’urgence. Cela renforce d’autant plus le sentiment d’insécurité qui pèse sur les usagers qui attendent à l’arrêt. En effet, en raison du manque de places disponibles aux heures de forte fréquentation, le risque d’accident corporel impliquant un piéton et un véhicule ou un tram circulant sur les voies « encerclant » l’arrêt est important et ce malgré la présence de barrières de sécurité séparant la voie latérale et l’arrêt de trams.

Compte tenu de la situation, voici mes questions :

  • Avez-vous connaissance de cette situation ? Avez-vous déjà établi des contacts avec la STIB en vue d’offrir une solution alternative sécurisante aux usagers ?
    — * Si oui, un déplacement de l’arrêt « Sainte-Marie » dans le sens Botanique est-il envisagé ou déjà planifié ? Quels sont les obstacles qui l’empêcheraient ?
    — * Si non, est-il prévu de prendre contact avec la STIB pour évoquer cette situation problématique ?
  • Avez-vous connaissance des chiffres exactes de fréquentation de l’arrêt « Sainte-Marie » dans le sens Botanique durant les divers créneaux horaires d’une semaine classique hors congés scolaires ?
  • Pouvez-vous m’indiquer s’il existe des normes en termes de longueur et de largeur pour les arrêts de la STIB se situant entre deux voies de circulation et visant à assurer une sécurité optimale aux usagers du réseau ?
  • Pouvez-vous m’indiquer les dimensions exactes de l’arrêt STIB « Sainte-Marie » dans le sens vers Botanique ? Sont-elles conformes aux normes de la STIB pour ce type d’arrêt ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN