Mes priorités pour Bruxelles

Oui, Bruxelles et les Bruxellois ont un avenir

8 propositions pour y accéder

- Bruxelles 2.0 : L’administration est au service du citoyen, leurs communications et services doivent se moderniser. Je propose de développer de zones WIFI et de nouvelles applications pour smartphone offrant des services personnalisés (chantiers, propreté, mobilité, stationnement, urbanisme, culture…).

- Des droits de succession plus justes :
— Réduction des droits de succession pour les enfants sur le logement familial : lors du décès du (des) parent(s), les enfants sont souvent confrontés au paiement de sommes importantes pour hériter du logement familial. Je propose que ces droits de succession soient significativement réduits afin d’alléger cette charge injuste sur le logement familial.
— Indexer les tranches : Depuis 1981, les différentes tranches de part sur lesquelles s’appliquent les droits de succession n’ont plus été indexées. Or, 1 millions de FB en 1981 ne vaut pas 25.000€ aujourd’hui, c’est encore plus vrai pour l’immobilier. Conséquence : la charge fiscale relative a considérablement augmenté. Je propose d’indexer annuellement les diverses limites et tranches de part, exemptions… à l’indice des prix à la consommation.

- Un accès plus aisé à la propriété : De nombreux ménages quittent Bruxelles parce que trop chère. Je propose d’y instaurer la portabilité des droits d’enregistrement (ex : vous avez payé 25.000€ de droits d’enregistrement un 1er achat, vous déménagez et vos nouveaux droits montent à 40.000€, vous n’en payerez que 15.000€).

- Une juste perception de l’impôt : Les Bruxellois paient beaucoup d’impôts par rapport à leurs voisins. Alors que bon nombre de ces derniers viennent y travailler, seuls ses habitants en assument les charges. Je propose de percevoir une partie substantielle de l’impôt sur les personnes physiques sur le lieu de travail afin de répartir plus équitablement les charges.

- Une Région propre : Une ville plus propre est une ville plus sûre. En tant qu’échevin de la propreté à Forest, un panel de mesures a été mis en place (poubelles rigides pour lutter contre les sacs éventrés par les animaux, actions de sensibilisations, distributeurs de sacs à déjections canines, grands nettoyages, mise sur pied d’une cellule répression…). Des actions doivent également être menées au niveau régional, parmi elles, il est important de réduire les nuisances autour des bulles à verre. Comment ? Par des interventions plus rapides et fréquentes, le placement de poubelles sur chaque site, par davantage de bulles enterrées et, enfin, par des campagnes de sensibilisation et de répression visant les dépôts clandestins.

- Un stationnement au service des habitants : Les rues sont saturées de voitures et il est souvent très difficile de trouver une place de stationnement en rentrant chez soi. Je propose d’une part d’optimaliser l’utilisation des places de parking existantes et sous-utilisées en soirée ou durant le weekend (parkings d’entreprises, de supermarchés…) et, d’autre part, de construire (via les recettes du plan régional de stationnement) des parkings hors voirie.

- Un enseignement des langues efficace : En sortant de l’école, beaucoup de jeunes ne trouvent pas de boulot par manque de connaissance des langues. L’apprentissage des langues est essentiel. Il doit commencer dès la 3ème maternelle, notamment par des programmes d’éveil aux langues de pédagogie active visant à sensibiliser de manière ludique les plus jeunes à l’altérité et à renforcer l’ouverture d’esprit et le sens du respect. L’apprentissage de la 3ème langue doit quant à lui commencer dès la 5ème primaire. Les filières de l’immersion en néerlandais et en anglais doivent être développées. Objectif : obtenir un certificat d’études secondaires en maîtrisant deux langues en plus de la langue d’enseignement et la capacité à converser et argumenter.

- Une Région ouverte, accueillante et paisible : Tous ses habitants doivent respecter un socle de valeurs communes indispensable au vivre ensemble. La laïcité de l’Etat, l’éducation et, au besoin, la répression, constituent les outils de lutte contre toutes les formes de racisme et d’extrémisme.

Dans la même rubrique :

 


Restez informés