Le suivi du projet « Quartier Union - Plan de circulation apaisée »

Demande d’interpellation de Marc Loewenstein, chef de groupe DéFI, au Collège des Bourgmestre et échevins concernant "Le suivi du projet « Quartier Union - Plan de circulation apaisée »".

Suite aux réunions de participation citoyenne des 12 et 13 octobre dernier, le Collège a transmis aux participants le lien vers le compte rendu des séances plénières de ces réunions publié sur le site de la commune ainsi qu’un planning prévisionnel des étapes à venir, planning qui pourrait évoluer au regard de la situation sanitaire. En cas de modification, l’information du public sera mise à jour. A ce jour, n’ayant reçu aucune information quant à une quelconque modification du planning, je suppose qu’il reste d’actualité.

Voici le planning :

- Octobre 2020 : comptage du trafic automobile. Pour information, il y est précisé, je cite « Pour votre parfaite information, les comptages du trafic automobile qui avaient débuté en octobre ont eu lieu dans un contexte différent de celui prévu initialement. Il est difficile de prévoir quand une situation « normale » reviendra. De plus, la période ayant précédé le retour du télétravail obligatoire a montré que la crise sanitaire décourageait l’utilisation des transports communs ». Par cette précision, le Collège admet donc que les comptages ne reflètent pas la réalité de la situation, ce qui pose toute de même une sérieuse question quant à l’objectivation de la situation. Vu la situation, il eut été préférable de ne rien mesurer pour l’instant !

- Novembre 2020 :
— Analyse des comptages par Traject (le bureau d’étude en charge de la réalisation du plan) On peut ici aussi se demander sur quelle base se fait cette analyse au regard de la réserve que je viens de souligner…
— Compilation par le Service Participation citoyenne de la commune de tous les comptes-rendus établis par les riverains lors de la consultation et des commentaires envoyés par e-mail (= diagnostic citoyen)
— Fin novembre : remise du diagnostic citoyen à Traject et mise en ligne sur le site Internet de la commune
- Décembre :
— Proposition par Traject d’un plan de circulation apaisée, sur base du diagnostic citoyen et des comptages
— Soumission du plan à différents organes : police, SIAMU, Commission Mobilité et Collège)
- Début 2021 :
— Communication du nouveau plan sur le site Internet communal et aux riverains
— Début de la phase test, sous réserve de l’hyper coordination des chantiers régionaux (STIB, Vivaqua…) et des conditions sanitaires (la phase test doit être représentative des flux de trafic en temps normal)

J’ai envoyé ma question le 8 décembre dernier, depuis lors, de nouveaux éléments sont apparus, dont bien évidemment la réouverture de l’avenue Massenet ce lundi 14 décembre, hier, motivée par le chantier à venir de Vivaqua et les itinéraires de déviation à organiser. Décision qui ne fait à nouveau pas le bonheur de tous, en particulier du Comité de Quartier Union Wijk et qui ne vide bien évidemment pas le débat sur le plan de mobilité à venir.

On a pu également lire la réaction de l’échevine de la mobilité dans la presse, réaction assez dénigrante ou maladroite à l’égard des nombreux riverains qui ont soutenu l’action du Comité de Quartier Forest Partagé. Résumer les problèmes à de « simples désagréments personnels » et le recours au Conseil d’Etat à « deux plaintes individuelles pour des désagréments personnels » est très réducteur et n’aide pas à l’apaisement. Vous concluez votre réaction en disant que votre objectif est le bien-être de tout le monde, de tous les quartiers. Je veux bien le croire mais pour cela il faudrait s’y prendre autrement.

Compte tenu de ce qui précède, j’aimerais vous poser plusieurs questions :

  • Au regard des réserves émises par le Collège par rapport aux comptages effectués en dehors d’une « situation normale », pourriez-vous me préciser à quoi serviront ces comptages ?
  • A plusieurs reprises déjà, j’ai demandé s’il était envisagé de réaliser des mesures de la qualité de l’air, enjeu important qui constitue si je ne me trompe pas un point sur lequel vous êtes sensés être particulièrement sensibles. N’ayant pas eu de réponses à cette question, je la repose ici formellement. Prévoyez-vous de telles mesures dans la zone concernée directement et indirectement par le futur plan de mobilité ?
  • Pour ce qui concerne ma question sur le diagnostic citoyen, il nous a été communiqué ce samedi par l’échevine donc je transforme ma question : je ne vous demanderai pas quand il sera accessible mais s’il est possible de disposer du verbatim de ce qui a été dit dans les groupes de 4. En effet, nous avons reçu une analyse des résultats, analyse qui reste générale, le verbatim n’ayant été communiqué qu’au Bureau d’étude Traject. Je pense que, en tant que conseillers communaux, nous sommes en droit de disposer de tous les éléments du dossier.
  • Traject a-t-il déjà réalisé sa proposition de plan de « circulation apaisée » ? A-t-elle été soumise aux différents organes (police, SIAMU, Commission Mobilité et Collège) ?
  • Combien de temps dureront les travaux de Vivaqua ? Quand est-ce que le test de mobilité sera proposé ? Sera-t-il préalablement communiqué et expliqué ? Différents scenarios sont-ils envisagés ?
  • Enfin, la situation entre les riverains des différents quartiers impactés positivement ou négativement par la fermeture de l’avenue Massenet reste tendue. Et si le comité de quartier « Forest partagé » a enfin été entendu le 26 novembre 2020, il semble, au vu du compte rendu communiqué aux membres du conseil, avoir été juste « entendu » et pas vraiment « considéré », voir « écouté ». Il regrette une différence de traitement entre lui et le comité de quartier « Union », notamment pour ce qui concerne la transmission des informations. Quant au Comité Union, il manifeste également son mécontentement Que ces reproches soient fondés ou pas, l’impression est bien là et c’est au Collège à garantir une égalité de traitement entre les comités de quartier, et plus largement entre les citoyens. Que faites-vous donc pour assurer cette égalité de traitement entre les riverains, traiter ce dossier en toute objectivité et apaiser cette situation tendue ?

Marc Loewenstein