Le maintien des zones 30 intelligentes depuis l’entrée en vigueur de la Ville 30

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : Le maintien des zones 30 intelligentes depuis l’entrée en vigueur de la Ville 30

Sous la précédente législature, l’initiative avait été lancée d’installer des « zones 30 intelligentes » sur différentes voiries de la Région bruxelloise. Ce type de signalisation vise à limiter la vitesse à 30km/h à des moments et sur des tronçons déterminés, notamment pour préserver la sécurité des écoliers lors de leur arrivée et de leur sortie de l’école. En dehors de ces heures et tronçons, la limitation de vitesse par défaut, à savoir 50km/h était d’application.

Le passage à la Ville 30 au 1er janvier 2021 m’amène à vous poser les questions suivantes :

  • Est-ce que le principe de la Ville 30, de la vitesse limitée par défaut à 30km/h en Région bruxelloise, a mis fin de fait à toutes les zones 30 intelligentes ?
  • Si c’est le cas, s’agit-il d’une raison liée à un choix d’opportunité de prévoir une vitesse généralisée à 30 km/h sur toutes les voiries anciennement dotées d’une telle zone 30 intelligente ou la raison est autre ?
  • A défaut, y a-t-il encore des zones 30 intelligentes sur certaines voiries où la vitesse est fixée à 50 ou 70km/h ?
  • Si c’est le cas,
    • quelles sont les voiries dotées aujourd’hui d’une zone 30 intelligente ?
    • une évaluation de ces zones 30 intelligentes a-t-elle déjà été réalisée au regard de l’actuelle Ville 30 (lisibilité, efficacité…) ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN

Dans la même rubrique :

 


Restez informés