Les lieux d’entreposage des bus de la STIB

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : Les lieux d’entreposage des bus de la STIB

Le Plan directeur bus, qui est progressivement mis en service, nécessite l’accroissement du nombre de bus en service à la STIB et donc une importante augmentation du parc de véhicules utilisables sur l’ensemble du réseau.

J’apprends que les permis d’environnement délivrés en son temps pour les dépôts BREL et DELTA limitent le nombre de bus qui peuvent y être entreposés, avec des restrictions pour les bus articulés. Ce qui pourrait impliquer que des conducteurs affectés à un dépôt pourrait devoir commencer leur tournée à partir d’un autre avec un impact important en termes de kilomètres morts.

C’est, selon mes informations, déjà le cas pour les premiers bus articulés qui desservent depuis le Westland Shopping d’Anderlecht, qui partent de Marly sans passagers et qui vont au Westland via le Ring de Bruxelles pour gagner du temps. J’apprends également que, à partir du 1er juillet, les lignes 34 et 71 seraient également gérées par des conducteurs venant de Haren, soit à l’opposé géographique de la desserte de ces lignes. Nous serions dans une configuration quasi similaire lors de l’introduction généralisées de bus articulés sur les lignes 49 et 89 dès septembre.

J’apprends également que la future construction du dépôt de rames métro à Haren aurait comme impact la démolition des installations servant au stockage des bus et que la STIB envisagerait une occupation temporaire du site de Schaerbeek-Formation pour y entreposer son charroi le temps des travaux à Haren.

La STIB semble donc avoir un besoin urgent de lieu pour l’entreposage de son charroi.

Dès lors, Madame la Ministre,

  • Confirmez-vous que sans nouveau dépôt le nombre de kilomètres morts va fortement augmenter avec l’utilisation des dépôts Haren et Marly loin des lignes comme les 34 et 71 ou 49 et 89 ?
  • Confirmez-vous les projets de la STIB de démolir totalement le dépôt actuel d’Haren et d’entreposer temporairement des bus à Schaerbeek-Formation ?
  • Quelles sont les pistes de solution explorées pour limiter le nombre de kilomètres morts et entreposer de manière efficiente les bus de la STIB ? Est-il par exemple envisagé d’occuper temporairement ou acquérir de nouveaux sites dont par exemple les dépôts de De Lijn qui ne sont plus occupés (chaussée de Drogenbos (Uccle) et chaussée de Louvain (Evere), ce dernier étant déjà actuellement loué par la STIB pour les réceptions techniques des nouveaux véhicules ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN

Dans la même rubrique :

 


Restez informés