Les échos du Conseil

|

Ce mardi 24 mai, s’est tenu un nouveau conseil communal à Forest. L’occasion pour les conseillers communaux DéFI de mettre en avant et réagir à certains sujets.

Parmi eux :

  • la propreté des bulles à verre et à vêtements
  • le suivi par le Collège du Conseil citoyen forestois
  • la gestion financière de la régie communale
  • l’importation des conflits étrangers à Forest

LES ECHOS DU CONSEIL

BULLES A VERRE ET A VETEMENTS

Des bulles à verre et à vêtements sont placées dans l’espace public. Certains sites bénéficient de bulles enterrées (+ esthétiques, + grandes, + accessibles aux PMR). Les derniers projets d’enfouissement datent de la précédente mandature (2012-2018).  Aucun projet n’a été lancé depuis 3 ans alors que le financement est 100% régional ! Par ailleurs, de nombreux sites, enterrés ou pas, sont les victimes constantes de dépôts clandestins, avec des pics en fin de weekend.

  • DéFI a insisté non seulement sur la nécessité d’enfouir davantage de bulles à verre et à vêtements sur Forest, mais aussi pour que des vidanges et contrôles soient réalisés de manière plus fréquente et ciblée. Tolérance zéro pour les incivilités.

SUIVI PAR LE COLLEGE DU CONSEIL CITOYEN FORESTOIS  

La commune a institué un Conseil citoyen, tiré au sort, pour discuter de sujet d’intérêt communal et émettre des recommandations à l’attention du pouvoir communal. Première thématique abordée : « Quelles solutions apporter aux espaces publics à Forest pour faire face aux changements climatiques qui nous impactent tous de manière différente ? ». Le Collège a analysé les recommandations et proposé les suites à y apporter.

  • DéFI a salué le travail et la qualité des propositions des citoyens. Il a par contre déploré le manque de solutions concrètes proposées par le Collège qui renvoie en gros à son futur « Plan Climat ». DéFI a par ailleurs dénoncé le manque de courage du Collège sur certains dossiers sensibles, comme l’avenir du Marais Wiels. Sur ce point, le Collège renvoie la demande de préservation du site au Gouvernement bruxellois qui en est certes propriétaire, mais il oublie de préciser que, lorsque le Gouvernement a acquis le site, le Collège Ecolo-PS a « très positivement (…) la nouvelle de l’acquisition régionale »… qui prévoit la construction de 70 logements ! Enfin, ce Conseil citoyen coûte beaucoup d’argent à la commune ; et au vu des suites qui y sont apportées, il sera très utile d’en faire une évaluation afin de voir comment développer au mieux la participation citoyenne à l’avenir.

FINANCES : BUDGET DE LA REGIE COMMUNALE

Le Collège a présenté des modifications au budget de la régie communale. S’il s’agit là d’un dossier technique et rébarbatif pour certains. Il est symptomatique du peu de considération que le Collège et les conseillers communaux de la majorité ont pour les procédures administratives et financières… et la bonne gouvernance.

  • DéFI a d’abord salué l’effort incontestable d’information et de transparence et a remercié l’administration pour son travail. Il a néanmoins, à l’analyse de ce dossier très technique, soulevé des points problématiques. La réponse de l’échevine : le dossier est trop technique, je ne changerai rien dans la délibération. Quant à certains conseillers de la majorité, ils n’ont, comme d’habitude, rien voulu entendre, si ce n’est insister pour passer au vote… et au point suivant. Voilà comment fonctionne la majorité Ecolo-PS à Forest !

NON A L’IMPORTATION DES CONFLITS ETRANGERS A FOREST

Le PTB a dénoncé la présence de la bourgmestre à une fête de Mimouna-Iftar (fête de la fin de la Pâques juive et rupture de jeûne du Ramadan) lors de laquelle étaient présents les ambassadeurs d’Israël, du Maroc et des Emirats Arabes Unis. Il en a profité, comme il en a l’habitude pour cracher son venin sur Israël… Il se fait bien évidemment plus timide lorsqu’il s’agit de la Chine…

  • DéFI, également présent à cet évènement, a salué ce moment convivial de partage et d’échange, entre musulmans et juifs. Il a dénoncé l’attitude du PTB visant à mettre de l’huile sur le feu, importer les conflits étrangers dans nos rues et être toujours dans la confrontation. DéFI a conclu en remerciant chaleureusement les organisateurs, des citoyens bruxellois soucieux de vivre, de faire et de construire ensemble.

Vos mandataires DéFI restent à votre disposition pour relayer vos préoccupations.

Marco Loewenstein, Dominique Goldberg, Xavier Jans et Michael Van Vlasselaer, conseillers communaux ; Dominique Gillard, conseillère CPAS ; Franz André, administrateur au Foyer du Sud, Maxime Nardone, président de DéFI Forest.

1, 'include' => $prevPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $prevPost = get_posts($args); foreach ($prevPost as $post) { setup_postdata($post); ?>

1, 'include' => $nextPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $nextPost = get_posts($args); foreach ( $nextPost as $post ) { setup_postdata($post); ?>