Interventions / Positions

Salle des séances plénières du parlement bruxellois

Assises contre le Racisme : conclusions

Le groupe DéFI s’est exprimé par ma voix en commission lors des conclusions des « Assises contre le Racisme » organisées par le Parlement bruxellois. L’occasion de … Lire plus

Capture d'écran de la retransmission de la commission sur YouTube

Budget mobilité 2022

Comme chaque année, je suis intervenu lors des discussions budgétaires sur la Mobilité. Au menu des interventions de ma collègue Joelle Maison et moi : … Lire plus

Trottinettes sur un trottoir

Les nuisances générées par les trottinettes

Les outils de micromobilité comme les trottinettes et les vélos partagées en libre-service constituent un mode de déplacement attractif et pratique. Mais comme beaucoup de systèmes, … Lire plus

Homme de dos portant une kippa

Assises contre le racisme et lutte contre l’antisémitisme

A l’occasion des « Assises contre le racisme » organisées par le Parlement bruxellois, j’ai eu l’occasion d’intervenir pour aborder les enjeux de l’antisémitisme.

L’occasion de rappeler notamment sa spécificité, ses origines, ses manifestations concrètes, mais aussi pour rappeler l’importance d’établir le bon diagnostic et ne pas fermer les yeux face à certains constats qui dérangent.

Enfin, j’ai rappelé qu’il n’y avait pas de hiérarchie à établir entre les crimes de haine, que chacune de ses expressions doit être condamnée fermement et par tous.

Logo Anti BDS

Non à la suppression de relations économiques et commerciales entre Bruxelles et Israël

Le Parlement a dernièrement débattu d’une proposition du PTB visant à supprimer les relations économiques et commerciales entre Bruxelles et Israël.

Pour DéFI, on ne défend pas le respect les Droits Humains, de manière variable, en fonction des affinités ou de l’indifférence des uns à l’égard de certains régimes et de l’aversion systématique et maladive d’autres, ciblée essentiellement sur un pays, Israël.

Si l’on souhaite réellement avoir un débat constructif sur l’état de nos relations économiques et commerciales, nous devons avoir l’honnêteté de mettre tous nos accords sur le tapis et y vérifier, pays par pays, le respect des Droits Humains, la protection des minorités, le sort qui y réservé aux femmes, aux homosexuels, aux dissidents, aux prisonniers, aux journalistes, et décider ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas.

En tout état de cause, il n’est pas question de répondre à l’appel des sirènes anti-israéliennes, antisionistes, voir antisémites.

L’on peut par ailleurs s’interroger sur les motivations et la crédibilité que l’on peut donner aujourd’hui à la démarche d’un parti qui n’a jamais voté de textes à aucun niveau de pouvoir condamnant la Chine qui a mis plus d’un million d’Ouighours musulmans dans des camps !

Le budget mobilité pour l’année 2021

Chaque fin d’année, les ministres présentent leur budget, et donc leurs projets, pour l’année à venir.

J’ai eu l’occasion d’intervenir et d’aborder différents enjeux : les nouveaux aménagements urbains et les nécessaires objectivations, concertations et évaluations, la sécurité routière, la réfection des voiries, l’accessibilité pour tous, le développement des transports publics, dont le métro, la rénovation des tunnels, la mutualisation du stationnement hors voirie, la qualité du service aux usagers, la prime Bruxelle’Air ou encore la gestion du stationnement en voirie.

Mobilité dans Bruxelles : que nous réservera la rentrée de septembre?

Télétravail, pratique du vélo, utilisation des transports publics, recours à la voiture personnelle (notamment pour se préserver du virus), chantiers, évaluation des dispositifs Covid (zones 20, pistes cyclables temporaires…).

Est-ce que tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes ? « Je pense que la question elle est vite répondue » ! …

Journée mondiale pour le vélo. Je plaide pour le port du casque obligatoire pour les jeunes enfants

Si certains parents sont déjà très soucieux et conscients de l’importance du port du casque pour leurs enfants, mais aussi pour eux, ce n’est pas une généralité. Et, au vu du type de lésions suite à des accidents de vélos dont sont victimes les moins de 14 ans, nous nous devons de réagir et d’instaurer, comme dans d’autres pays, le port du casque obligatoire pour cette catégorie d’usager