Questions orales

Affiches campagne MRAX avant (sans la référence à l'antisémitisme) et après (avec la référence)

Lutte contre l’antisémitisme et MRAX

Déjà il y a quelques années, au sein du MRAX, certains souhaitaient supprimer le « A » pour « antisémitisme » de son acronyme… Aujourd’hui, même si la direction … Lire plus

Chantier de la future station de métro-tram Albert

Un terminus du tram 7 à Albert

Le dossier de la prolongation du tram 7 semble quelque peu s’enliser, la consultation citoyenne étant reportée sans nouvelle date annoncée. Le projet de terminus … Lire plus

Abribus avec toit verdurisé

La verdurisation des toits des abribus

1.560 abribus sont présents à Bruxelles. S’ils apportent un toit aux usagers de la STIB dans l’attente de leur bus ou tram, certains pourraient remplir … Lire plus

Accident entre 2 voitures

Les chiffres sur la sécurité routière

Selon le baromètre VIAS, si le nombre de tués sur place diminue, les nombres totaux d’accidents corporels, de victimes et de blessés augmentent. En particulier, … Lire plus

Homme de dos portant une kippa

Le plan d’action régional de lutte contre le racisme et antisémitisme

La Secrétaire d’Etat a lancé le processus d’élaboration d’un plan d’action régional de lutte contre le racisme et les discriminations.

Je reviens ici sur la place qui occupera la lutte contre l’antisémitisme, l’importance de poser le bon diagnostic pour trouver le bon remède.

Hôtel communal de Forest

Le recours au Conseil d’Etat contre le second acte de présentation des échevins forestois

Le Conseil d’État a donné raison au Collège des bourgmestre et échevins forestois (Ecolo/PS) en ne jugeant pas irrégulière la manœuvre qui consiste à poser un nouvel et second acte de présentation d’échevins alors qu’un premier a déjà été signé par ailleurs.

Dès lors, il serait parfaitement légal de s’asseoir sur un accord de majorité après l’avoir conclu. Cet arrêt autorise ainsi les élus communaux à trahir un accord de majorité, à revenir sur leur signature. Un très mauvais signal donné par Ecolo Forest en matière de transparence et de moralisation de la vie publique.

Photo d'une salle de serveurs

La stratégie bruxelloise des données

Bruxelles va se doter d’une politique spécifique en matière de données afin des mieux organiser et utiliser les données issues des administrations publiques. L’idée est d’exploiter tout leur potentiel.

Cadastre, gestion, échanges des donnéesentre les autorités publiques et, bien-sûr, respect de leur confidentialité et de leur sécurité, tels sont les enjeux auxquels il faudra répondre.