La European Disability Card

|

Une carte pour faciliter l’accès des personnes handicapées à la culture, au sport et aux loisirs. En Belgique pourtant, seules 95.570 personnes handicapées disposent d’une carte EDC, ce qui correspond à peine à 14 % de l’ensemble des personnes ayant un handicap reconnu. Seuls 642 prestataires de services et 70 communes participent.

Question orale de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Rudi VERVOORT, Ministre en charge de l’Enseignement, des Crèches, de la Culture, de la Politique d’aide aux personnes handicapées, du Tourisme et du Transport scolaire.

Concerne :   Le déploiement de la European Disability Card

Jeudi 9 juin dernier, La Chambre a adopté une proposition de résolution sur la poursuite du déploiement de la European Disability Card (EDC) – soit la carte européenne du handicap. Pour rappel, la Commission européenne a introduit cette carte en 2016 dans huit pays pilotes, dont la Belgique, qui l’a lancée en 2017.

Cette démarche me paraît mériter toute l’attention et le soutien de notre Région et, plus particulièrement de la Cocof. En effet, elle permet de reconnaître officiellement qu’une personne est handicapée.  L’objectif est de favoriser son inclusion dans les domaines de la culture, du sport, de la mobilité et des loisirs. 

Les prestataires participants choisissent les avantages qu’ils proposent (exemples : billets à prix réduit dans les musées, fauteuil roulant, brochures…). Le projet a été développé en collaboration avec le secteur, dont le Conseil supérieur national des personnes handicapées.

Cinq institutions belges peuvent délivrer cette carte gratuite et valable 5 ans sur demande :

  • le SPF Sécurité sociale,
  • la Vlaams Agentschap voor Personen met een Handicap (VAPH),
  • l’Agence pour une Vie de Qualité (AviQ),
  • la Dienststelle für Selbstbestimmtes Leben (DSL),
  • et le service PHARE pour ce qui nous concerne à Bruxelles.

Les communes, toute organisation fournissant des services (culture, sport, loisirs) peuvent participer. Il faut s’inscrire en ligne auprès du SPF Sécurité sociale.

La carte EDC serait aussi plus pratique à utiliser que tout autre document officiel attestant le handicap et peut être utilisée dans les pays participants au projet-pilote : Chypre, l’Estonie, la Finlande, l’Italie, Malte, la Roumanie et la Slovénie. La Commission européenne souhaite l’étendre à tous les Etats membres.

En Belgique pourtant, seules 95.570 personnes handicapées disposent d’une carte EDC, ce qui correspond à peine à 14% de l’ensemble des personnes ayant un handicap reconnu. Seuls 642 prestataires de services et 70 communes participent.

Dès lors, Monsieur le ministre, pourriez-vous nous faire savoir :

  • Quel est le bilan du recours à cette carte via le Service Phare ?
  • Quelles ont été les initiatives prises pour mieux la faire connaître via ce service ?
  • Existe-t-il une démarche prospective en vue de recruter des partenaires susceptibles de contribuer à son extension dans notre Région ?
  • Comment prévoyez-vous de donner suite à la résolution récemment votée à la Chambre en vue d’améliorer l’accès des personnes handicapées aux diverses activités organisées dans notre Région ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN


Pour découvrir le compte rendu des débats, cliquez ici et choisissez le compte rendu de la Séance plénière du 8 juillet 2022. Il est disponible quelques jours après la date du débat.

1, 'include' => $prevPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $prevPost = get_posts($args); foreach ($prevPost as $post) { setup_postdata($post); ?>

1, 'include' => $nextPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $nextPost = get_posts($args); foreach ( $nextPost as $post ) { setup_postdata($post); ?>