Propositions

L’obligation du port du casque à vélo pour les enfants de moins de 14 ans

Si certains parents sont déjà très soucieux et conscients de l’importance du port du casque pour leurs enfants, mais aussi pour eux, ce n’est pas une généralité.

Au vu du type de lésions suite à des accidents de vélos dont sont victimes les moins de 14 ans, nous nous devons de réagir et d’instaurer, comme dans d’autres pays, le port du casque obligatoire pour cette catégorie d’usager particulièrement vulnérable.

Octroi d’une prime unique de 100euro aux familles les plus fragiles

Ce vendredi, j’ai eu l’occasion de défendre une belle proposition issue du Plan de relance bruxellois.

Elle vise à octroyer pour la rentrée des classes, automatiquement, via les allocations familiales, une prime de 100euros à toutes les familles bénéficiant de suppléments sociaux.

Elle a été adoptée à la quasi unanimité.

La sensibilisation et la reconnaissance du burnout comme maladie professionnelle

A l’ère des ordinateurs portables et des smartphones, les conditions de travail exigent davantage de flexibilité de la part des travailleurs et la porosité de la barrière entre vie privée et vie professionnelle est de plus en plus importante.

Selon l’INAMI, 80.000 Belges souffriraient chaque année de burnout. Cela constitue un coût important pour l’INAMI, estimé à 600 millions d’euros par an d’indemnisations, ce qui équivaut à 10% du budget de l’assurance invalidité.

Au nom de DéFI, j’ai déposé, avec mes collègues du PS et du cdH, une proposition au Parlement francophone bruxellois afin de mieux prendre en compte le burnout, travailler sur la prévention et la sensibilisation des employeurs et managers, développer une prise en charge pluridisciplinaire, reconnaître les cas les plus sévères de burnout comme maladie professionnelle et prévoir celles-ci une meilleure indemnisation.

Obligation du port du casque vélo pour les enfants de moins de 14 ans

J’ai déposé au Parlement bruxellois une proposition de résolution visant à rendre obligatoire le port du casque vélo pour les enfants de moins de 14 ans. L’objectif de ce texte est de sensibiliser et protéger l’intégrité physique des plus jeunes, davantage victimes de blessures à la tête en cas d’accidents de vélo.

Généralisation de l’Event Pass à tous les évènements payants regroupant plus de 1000 participants

Certains organisateurs d’événements ont déjà recours à l’Event Pass pour inciter les participants à y accéder en transports publics.

Pour rappel, l’Event Pass est ticket STIB adossé à un ticket d’entrée à un événement. Dès trois jours avant l’événement, les usagers peuvent retirer, moyennant l’introduction du code repris sur leur ticket-concert, l’Event Pass auprès des automates de ventes GO situés dans les stations de métro et arrêts de surface de tram et de bus de la STIB. Une fois en possession de l’Event Pass, les usagers se voient offrir un accès libre au réseau de la STIB, réseau de nuit Noctis compris, le jour de l’événement.

Le coût de ce titre de transport pour le participant est de 1 euro. Il est demandé par l’organisateur de l’événement et est intégré au prix de chaque ticket d’entrée. Ce montant couvre l’accès au réseau habituel de la STIB à ceux qui en feront usage, mais également le dispositif de renfort mis en place, le plus souvent en fin d’événement, pour permettre au public de quitter le site dans les meilleurs conditions.

Un tel dispositif est mis en œuvre après un accord conclu entre le gestionnaire de l’événement et la STIB.

Généraliser l’Event Pass aux évènements payants regroupant plus de mille participants permettra de mieux le faire connaître, mieux informer les participants et encourager davantage de monde à utiliser les transports en commun.

Système anti-collision intelligent sur les bus et nouveaux véhicules

Un système anti-collision obligatoire pour les bus de la STIB et, à terme, pour les voitures ?

Objectif:
– agir sur la sécurité routière au travers des nouvelles technologies
– identifier, grâce aux systèmes embarqués intelligents, les points noirs du réseau bus et faire les aménagements de sécurité nécessaires pour protéger tous les usagers
– diminuer les risques d’accidents avec, dans un second temps, un effet positif sur les primes d’assurance mais également sur les soins de santé.

C’est la proposition que j’ai déposée au nom de DéFI​ et qui est cosignée par des députés ps-sp.a-cdh-cd&v-mr-openvld-ecolo-groen.

Prime à l’achat d’un vélo électrique

Bruxelles est congestionnée, Bruxelles est vallonnée. Les autorités publiques encouragent à utiliser le vélo pour se déplacer mais est-ce que tout le monde à aujourd’hui le courage de l’enfourcher?

Le vélo électrique se développe. Son prix est néanmoins encore élevé.

L’objectif de ma proposition est d’encourager les Bruxellois à faire le choix de se mode de transport par l’octroi d’une prime équivalente à 20% du prix d’achat du vélo ou du kit d’adaptation (plafonnée à 200euros).

Le vote automatisé avec preuve papier

Le Parlement a fait le choix de son système de vote pour les prochaines élections communales et a demandé au Fédéral d’aller dans le même sens pour les élections régionales, fédérales et européennes.

Ce sera le vote automatisé avec preuve papier amélioré: un système alliant performance et transparence, efficacité et confiance, modernité et garanties démocratiques.

Reconnaissance du Fémicide

Le Parlement bruxellois reconnaît le FEMICIDE

En votant la résolution déposée par Viviane Teitelbaum, moi-même et sept aux députés bruxellois, le Parlement demande au gouvernement fédéral de :
– reconnaitre la terminologie de fémicide pour désigner les violences à caractère sexiste perpétrées à l’égard des femmes,
– ériger le fémicide en infraction pénale,
– le condamner et soutenir toute action visant à le dénoncer.

Voilà un positionnement clair et un signal important pour les victimes, pour les familles des victimes et, plus généralement, contre ces actes ignobles à l’égard des femmes.

Pour rappel, ce texte a été initialement porté en 2012 par Gisèle Mandaila (députée entre 2009 et 2014) et Viviane Teitelbaum. Il n’avait alors pas été soutenu part la majorité. Aujourd’hui, c’est chose faite.