La formation à l’usage des trottinettes

|

Depuis plusieurs années, nous assistons à une petite révolution dans le cadre de la mobilité et la trottinette y a une place de plus en plus importante.

Bien circuler en ville, ce n’est pas toujours évident et cela s’apprend. Et plus tôt on apprend, mieux c’est. Et il n’est jamais ni trop tôt, ni trop tard, pour apprendre.

Question orale de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concernant : La formation à la sécurité routière et à l’usage des trottinettes au sein des écoles bruxelloises

Madame la Ministre,

Comme vous le savez, mon groupe politique est sensible à la question de la sécurité routière, notamment celle des plus jeunes, lors de leurs déplacements en ville.

Depuis plusieurs années, nous assistons à une petite révolution dans le cadre de la mobilité en ville. À côté d’une mobilité « classique » (marche à pied, vélo, moto, voiture, transports en commun et taxis), se développent de nouveaux modes de déplacements, comme les trottinettes électriques.

Bien circuler en ville, ce n’est pas toujours évident et cela s’apprend. Et plus tôt on apprend, mieux c’est. Et il n’est jamais ni trop tôt, ni trop tard, pour apprendre.

Pour rappel, selon VIAS, la majorité des accidents impliquant des trottinettes résulte d’un manque d’expérience de la part du conducteur. Dans une de mes questions précédentes, je soulignais l’augmentation du nombre de blessés dans notre Région lors du premier semestre 2021.

Une partie de la solution réside dans l’apprentissage. VIAS organise, par exemple, une formation qui s’appelle « First Ride Academy » pour adultes. Cette formation semble porter ses fruits et donner envie à une série de ses participants d’utiliser ensuite la trottinette électrique. Il semble que des formations existent pour les enfants inscrits dans les écoles maternelles, primaires et secondaires, reprises d’ailleurs sur le site web de Bruxelles Mobilité, mais je n’y retrouve pas de formations dédiées à l’usage des trottinettes. Certaines associations sensibles à la formation des jeunes aux nouveaux modes de mobilité développent également de leur côté ce type de formations dans les écoles ; je pense par exemple à Fedemot qui organise des formations dans les écoles wallonnes.

Il me semble donc opportun de faire le point avec vous sur les différentes initiatives mises en place dans les écoles bruxelloises visant à apprendre aux enfants les bons réflexes et les connaissances théoriques et pratiques nécessaires pour pratiquer de manière sereine – en plus du vélo qui fait déjà l’objet d’initiatives – la trottinette, dans un premier temps, puis la trottinette électrique dans un second temps.

Enfin, ces formations, dans la mesure où elles s’intègrent au cadre scolaire, requièrent sans doute une concertation avec la Région flamande et la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais aussi bien-sûr avec les communes.

Compte tenu de ce qui précède, j’aimerais vous poser les questions suivantes :

  1. 1.       Une concertation avec les communes, la Région flamande et la Fédération Wallonie-Bruxelles est-elle prévue pour organiser de telles formations dans les écoles situées sur le territoire de notre Région ?
  1. Quelles sont actuellement les initiatives en cours/prévues permettant aux publics scolaires des écoles maternelles, primaires et secondaires, francophones et néerlandophones, de se familiariser avec le code de la route (formation théorique) et la circulation, respectivement à vélo, trottinette et trottinette électrique (formation pratique) ?
  2. Combien d’écoles francophones et néerlandophones ont-elles demandé des formations, respectivement, à la trottinette/trottinette électrique et au vélo pour au moins une classe de l’école en 2020 et 2021 ? Avez-vous des chiffres pour 2022 ?
  3. La page « Soutien matériel et financier » de la rubrique « Écoles » du site web de Bruxelles Mobilité renvoie vers la page « Partenaires ». La page « Écoles » permet aux écoles bruxelloises de disposer de « la liste d’aide que les écoles bruxelloises peuvent recevoir pour améliorer la mobilité scolaire. Les écoles en PDS peuvent demander cette aide dans le cadre de leur plan d’actions. Les écoles sans PDS peuvent s’en inspirer et éventuellement prendre contact directement avec les organisations partenaires mentionnées. ». Au moment de rédiger cette question, ce lien n’est pas cliquable. Comment les écoles font-elles actuellement pour accéder aux informations qui leurs sont nécessaires ? Des mesures seront-elles mises en place pour que les écoles de notre Région puissent avoir un accès en ligne aux informations qui leurs sont nécessaires ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc Loewenstein


Pour découvrir le compte rendu des débats, cliquez ici et choisissez la Commission Mobilité du 18/1/2022. Il est disponible quelques jours après la date du débat.

1, 'include' => $prevPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $prevPost = get_posts($args); foreach ($prevPost as $post) { setup_postdata($post); ?>

1, 'include' => $nextPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $nextPost = get_posts($args); foreach ( $nextPost as $post ) { setup_postdata($post); ?>