La nouvelle piste cyclable à Van Haelen

|

Le Collège a donné son accord à la Région pour tracer une piste cyclable sur une portion du boulevard Guillaume Van Haelen, du côté des n° impairs de l’artère, partant du n° 129 jusqu’à la place de Rochefort. 50 places de parking ont été supprimées. Tout cela a été réalisé au mois d’aout, sans concertation des habitants.

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : La mise en place d’une nouvelle piste cyclable sur le bd Van Haelen à Forest

Dans un toute-boite distribué au début du mois d’août par Bruxelles Mobilité, la Région a annoncé qu’elle sécurisera, avec l’accord de la commune de Forest, le boulevard Guillaume Van Haelen.

Ainsi, afin de faciliter les trajets à vélo en direction de la place de Rochefort, une piste cyclable marquée a été réalisée du côté impair de l’avenue, entre le numéro 129 et la place de Rochefort.

Compte tenu de la largeur de la voirie et du passage de bus, cet aménagement impacte le stationnement dans la mesure où une cinquantaine de places sont supprimées.

Outre cette piste marquée, cet aménagement est complété par la pose de coussins berlinois, d’un radar et la sécurisation du passage piétons à hauteur de la rue du Charme.

S’il est précisé dans sa communication que Bruxelles Mobilité a réalisé ces travaux à la suite de l’asphaltage de la voirie et d’une réunion d’information qui se sont déroulés au mois de mai dernier, divers riverains se plaignent que ce nouvel aménagement ait été réalisé sans réelle concertation et d’être mis devant le fait accompli en plein mois d’août, et sans proposition d’alternatives dans ce quartier où le stationnement est déjà saturé.

Compte tenu de ce qui précède, pourriez-vous m’indiquer :

  1. Qu’est-ce qui a été organisé en matière de concertation citoyenne ? En dehors des représentants régionaux et communaux, combien de personnes étaient présentes à la réunion d’information de mai 2021 ? S’agissait-il d’habitants, d’usagers, de comités de quartier ? Qui a organisé cette réunion et comment sa publicité a-t-elle été assurée ? D’autres initiatives ont été prises pour faire connaître les intentions de Bruxelles Mobilité ?
  2. Qui est à l’initiative de ce projet, la Région ? La Commune ? Des associations ? Des riverains ?
  3. Y avait-il plusieurs scenarii d’aménagement ? Si oui, quels étaient-ils ? Sur quels critères le choix s’est-il porté sur l’aménagement finalement réalisé ?
  4. Certes le plan Good Move prévoit la suppression de places de stationnement en surface mais cela doit se faire avec discernement, d’une part, en tenant compte de la saturation des quartiers concernés et, d’autre part, en prévoyant des alternatives, notamment hors voiries. Comment Bruxelles Mobilité a-t-elle pris en compte ce volet stationnement et, plus particulièrement, les préoccupations des riverains impactés ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN

1, 'include' => $prevPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $prevPost = get_posts($args); foreach ($prevPost as $post) { setup_postdata($post); ?>

1, 'include' => $nextPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $nextPost = get_posts($args); foreach ( $nextPost as $post ) { setup_postdata($post); ?>