L’élaboration d’un plan de communication de crise

|

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à M. Rudi VERVOORT, Ministre-Président du Gouvernement bruxellois, chargé du Développement territorial et de la Rénovation urbaine, du Tourisme, de la Promotion de l’Image de Bruxelles et du Biculturel d’Intérêt régional.

Concerne : Le suivi de la recommandation adoptée par la commission délibérative du Parlement francophone bruxellois demandant aux pouvoirs publics d’élaborer, en impliquant les citoyens, un plan de communication de crise

Du 30 septembre au 24 octobre 2021, vingt-quatre citoyens et douze députés se sont réunis pour discuter, dans le cadre de la commission délibérative du Parlement francophone bruxellois, du rôle des citoyennes et citoyens bruxellois dans la prévention, la communication, la gestion d’une crise et son évaluation.

La dernière recommandation (n°22) demande « aux pouvoirs publics d’élaborer, en impliquant les citoyens (selon des modalités à définir), un plan de communication de crise, uniformisé, multimodal, inclusif, et tenant compte des spécificités des publics cibles répondant aux principes suivants :

  • la procédure est adaptée au type de crise et est suivie par les autorités responsables;
  • les outils déployés sont tant digitaux qu’humains et associent l’associatif et des ambassadeurs par quartier, afin de toucher l’ensemble de la population. Des procédures d’urgence via des services locaux (en cas de blackout) sont également prévues;
  • l’information doit être claire et accessible à tous les publics, notamment les personnes précarisées, isolées, en situation de fracture numérique, ainsi que les personnes en situation de handicap physique, sensoriel et/ou intellectuel;
  • l’information doit anticiper les réactions instinctives, positives ou négatives, aux dites communications afin d’éviter certains comportements contre-productifs (par exemple, vider les rayons de supermarchés, afflux de bénévoles, etc.). Une attention particulière doit être apportée à la lutte contre les « fake news ». »

L’élaboration d’un plan de communication de crise au niveau bruxellois relève davantage de la Région que de la Cocof.

Mes questions seront les suivantes :

  1. Quelles suites ont été apportées à cette recommandation visant à élaborer un plan de communication de crise, uniformisé, multimodal, inclusif et tenant compte des spécificités des publics cibles ?
  2. Quelles sont les étapes à venir pour concrétiser ce plan de communication de crise ?
  3. Des démarches ont-elles été entamées dans ce cadre avec d’autres niveaux de pouvoirs afin de développer une stratégie coordonnée ? Si oui, lesquelles ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN

1, 'include' => $prevPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $prevPost = get_posts($args); foreach ($prevPost as $post) { setup_postdata($post); ?>

1, 'include' => $nextPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $nextPost = get_posts($args); foreach ( $nextPost as $post ) { setup_postdata($post); ?>