La desserte de la ligne de bus 36

|

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : La desserte de la ligne de bus 36

Madame la Ministre,

Je souhaite vous questionner concernant l’une des plus anciennes lignes de bus de la STIB, le 36 qui rejoint Konkel – cimetière de Woluwe Saint Pierre – à Schuman et qui dessert de nombreux quartiers qui n’ont que cette ligne d’autobus pour se déplacer, entre le haut et le bas de la commune, à proximité de la Maison Communale, et qui donne également liaison à un nombre élevé d’écoles et d’institutions.

D’un part, cette ligne ne bénéficie toujours pas de fréquences élevées. En heure de pointe, le bus passe toutes les 12 minutes, ce qui est une fréquence peu attractive. Et, régulièrement, on observe des trous ou intervalles de 24 minutes entre deux passages de bus.

D’autre part, pour une curieuse raison, les nouveaux autobus hybrides Volvo 7900 ne sont pas encore affectés à la ligne, et ce sont les anciens Van Hool MAN A-330 qui ne pourront plus circuler dans la zone LEZ au 31 décembre 2021 qui restent encore affectés par le dépôt Delta à la ligne 36. Selon mes informations, ce serait un dos d’âne trop important qui empêcherait les nouveaux bus Volvo de passer sans racler la couche d’asphalte.

Dès lors, j’aimerais vous poser les questions suivantes :

  1. Pourquoi les horaires de la ligne 36 n’ont jamais été améliorés, et quels sont les projets de la STIB pour rendre cette ligne de rocade plus attractive ?
  2. Ne serait-il pas opportun de prolonger cette ligne 36 en permanence au Stade Fallon ?
  3. Ne serait-il pas judicieux de prolonger la ligne de bus 28 de Konkel vers Stockel, puis avec terminus soit à Sainte-Alix soit à Crainhem ?
  4. Pour quels motifs les bus Volvo ne sont-ils pas actuellement affectés à la ligne 36 ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN

Précédent

Le charroi utilisé sur les lignes de tram 39 et 44

La gestion des chantiers à Bruxelles

Suivant