Les échos du Conseil

|

Ce mardi 2 juillet, s’est tenu le conseil communal à Forest. Voici quelques échos de vos conseillers communaux DéFI

  • L’insécurité autour des logements sociaux situés à Forest
  • L’accessibilité des services communaux par téléphone
  • Les problèmes de sécurité, de salubrité et d’aménagements av. Jupiter
  • Pas de bonne gestion sans (un peu de) rigueur

L’insécurité autour des logements sociaux situés à Forest

Si l’on a beaucoup parlé dernièrement des fusillades survenues dans certains quartiers de Bruxelles, DéFI est revenu sur les problèmes d’insécurité rencontrés dans nos logements sociaux. C’est avec la peur au ventre que des habitants et du personnel du Foyer du Sud y vivent ou viennent y travailler. Et on les comprend de ne pas accepter de voir leur hall d’immeuble ou leur cadre de de vie se transformer en un lieu de vente de stupéfiants. Au point que certains candidats à un logement refusent de l’occuper, et que d’autres souhaitent quitter. C’est inacceptable.

👉 DéFI a insisté auprès de la bourgmestre pour que des mesures d’urgence soient mises en œuvre pour garantir la sécurité des habitants et du personnel des logements sociaux forestois. Ce n’est pas aux honnêtes gens à changer leurs comportements mais aux criminels et délinquants.

L’accessibilité des services communaux par téléphone

DéFI s’est fait le relais de plusieurs citoyens qui ont tenté de joindre le service d’urbanisme de la commune sans réussir à être mis en relation avec un agent communal. Nous avons fait l’expérience et, après avoir formé l’un après l’autre les numéros d’appels de chaque service mentionnés sur le site internet de la commune, nous avons entendu le même message : « la personne à l’extension ne souhaite pas être dérangée ». La solution : écrire à l’échevin… qui a réagit assez rapidement.

👉 Si DéFI remercie l’échevin pour sa réactivité et d’avoir fait changer le message d’accueil en un message bien plus positif, nous regrettons de devoir en arriver à solliciter les mandataires politiques pour que l’accueil des citoyens soit assuré de manière efficace. DéFI a insisté auprès de tous les membres du Collège pour qu’ils s’assurent que les services dont ils ont la charge donnent au citoyen qui s’adresse à la commune par téléphone l’accueil que ce dernier est en droit de recevoir en termes de temps d’attente et de politesse élémentaire.

Les problèmes de sécurité, de salubrité et d’aménagements av. Jupiter

A plusieurs reprises déjà les habitants vivant dans les immeubles de l’av. Jupiter à proximité de la place Albert ont sollicité la commune pour qu’elle intervienne pour divers problèmes de sécurité, d’éclairage, de propreté, d’état des trottoirs, mais aussi de cambriolages et petites délinquances.

👉 C’est la 3ème fois que DéFI aborde ce dossier au conseil communal (08/07/22, 26/09/23, 02/07/24). Si l’une ou l’autre action a finalement été entreprise, DéFI regrette qu’elles ne soient pas communiquées aux riverains. DéFI a par ailleurs insisté sur les problèmes de propreté sur la dalle Albert, la réfection des trottoirs ou encore le détagage de la façade du CoMarché. DéFI a également suggéré au Collège d’y lancer un projet « Security by Design », à savoir revoir l’aménagement de l’espace public pour apporter plus de sécurité (éclairage, mobiliser urbain…).

Pas de bonne gestion sans (un peu de) rigueur

Toute dépense publique doit, pour être validée, faire l’objet d’un marché public et d’une décision en bonne et due forme. Or, le conseil communal a été sollicité pour valider deux transactions entre la commune et un prestataire externe pour couvrir des dépenses effectuées… en dehors d’un marché public ! Plus précisément, deux marchés existaient, mais étaient venus à échéance ; et après ces échéances, les services communaux ont continué (par oubli, distraction ou négligence) à passer des commandes.

👉 DéFI a à nouveau dénoncé pareille pratique. « A nouveau » parce que ce n’est pas la première fois que cela arrive sous cette mandature. DéFI a insisté auprès du Collège pour qu’une telle situation n’arrive plus et que toutes les mesures soient prises pour les éviter à l’avenir. C’est peut-être une petite chose mais cela participe à la mal/bonne gouvernance.

Vos mandataires DéFI restent à votre disposition pour relayer vos préoccupations.
Marc Loewenstein, Dominique Goldberg et Xavier Jans, conseillers communaux ; Dominique Gillard, conseillère CPAS ; Franz André, administrateur au Foyer du Sud et président de DéFI Forest.

Précédent

Des solutions complètes à vos préoccupations quotidiennes

Liste MR+DéFI à Forest: Ensemble pour le changement

Suivant