L’augmentation des cas positifs au Covid-19 au sein des chauffeurs et du personnel technique de la STIB et les mesures visant à davantage protéger le personnel

|

Question écrite de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne : L’augmentation des cas positifs au Covid-19 au sein des chauffeurs et du personnel technique de la STIB et les mesures visant à davantage protéger le personnel

Le 9 octobre dernier, nous apprenions dans la presse que 43 cas de contamination au Covid-19 avaient été détectés parmi le personnel de la STIB. Le 16 octobre, un autre article de presse laissait apparaître que la barre des 100 cas avait été largement dépassée depuis le 1er septembre. Parmi ces cas, plusieurs sont à déplorer au sein des services techniques et auprès des chauffeurs.

Etant donné que la situation épidémique s’aggrave à Bruxelles, il est légitime de s’interroger sur la situation actuelle et à venir de la propagation de l’épidémie au sein de la STIB et particulièrement auprès du personnel technique et des chauffeurs. En effet, si au sein des équipes logistiques et administratives il est possible, pour certaines fonctions, de prolonger et/ou de renforcer le recours au télétravail, il est beaucoup plus difficile, voire impossible, pour les chauffeurs et le personnel technique d’effectuer leurs tâches primordiales au bon fonctionnement du réseau à distance. Ce personnel n’étant pas inépuisable, il existe un risque qu’un absentéisme important n’impacte négativement le fonctionnement normal du réseau.

Pourtant, le service communication de la STIB se veut rassurant, il indique que ces cas ne représentent qu’une infime proportion des 10.000 travailleurs de la société de transport, que le taux de contamination à la STIB est inférieur à la moyenne bruxelloise et ajoute que des mesures avaient été prises en interne pour éviter la propagation du virus notamment à travers des messages de sensibilisation aux bonnes pratiques.

C’est un tout autre son de cloche qui émane du Comité pour Prévention et la Protection au Travail (CPPT) de la STIB qui réclame la protection des postes de conduite des bus et des trams au moyen d’une bâche hermétique comme cela est pratiqué au sein de la TEC et de De Lijn. Une solution qui pourrait s’avérer efficace puisqu’un membre du Comité indique qu’il n’y avait quasiment pas de contamination de chauffeur de bus TEC depuis deux mois. Par ailleurs, le Comité demande que la désinfection des véhicules soit prolongée, celle-ci s’arrêtant actuellement à 15h comme alors même que ces véhiculent circulent sur le réseau jusqu’à 1h du matin. Il en va de la protection des chauffeurs et des passagers. Cependant, ces mesures leur ont jusqu’à présent été refusées.

Compte tenu de ces éléments, j’aimerais vous interroger sur les points suivants :

  • Avez-vous connaissance des chiffres actuels de contamination du personnel de la STIB et plus particulièrement des chauffeurs et du personnel technique ?
  • La mise en place d’une bâche hermétique pour protéger les chauffeurs comme cela se fait sur les réseaux TEC et de Lijn est-elle prévue ?
  • Existe-il un risque qu’un absentéisme trop important des chauffeurs et du personnel technique entrave le bon fonctionnement du réseau de la STIB ? Dans l’affirmative, existe-t-il une planification amenant à la réduction de la fréquence de certaines lignes et si c’est le cas, des lignes ont-elles été identifiées pour subir une telle réduction ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN

1, 'include' => $prevPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $prevPost = get_posts($args); foreach ($prevPost as $post) { setup_postdata($post); ?>

1, 'include' => $nextPost->ID, 'post_type' => $post_type, ); $nextPost = get_posts($args); foreach ( $nextPost as $post ) { setup_postdata($post); ?>

Laisser un commentaire