L’avenir du bus 90

|

Question orale de M. Marc LOEWENSTEIN, Député bruxellois DéFI, à Mme Elke VAN DEN BRANDT, Ministre, chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

Concerne :          L’avenir du bus 90

La conversion en bus articulés des lignes 89 et 49 respectivement en septembre et en novembre 2021 a entraîné certaines déviations de leur parcours dans Anderlecht, vu la fermeture de la rue Wayez, le mauvais état des voiries, le rayon de braquage des bus articulés, ainsi que l’étroitesse des artères et des ronds-points rencontrés.

De ce fait, la STIB a mis en service, en janvier 2022 une ligne de substitution entre Peterbos et Jacques Brel, la ligne 90, pour desservir les tronçons des 49 et 89 qui n’étaient plus desservis.

Le 49 circulait dans des artères à double stationnement avec gabarit faible de circulation comme Prince de Liège, Cyriel Buysse, Place de la Beauté, Jules Broeren, Douvres et rue du Village. 

Le 89 circulait quant à lui boulevard Graindor, Maurice Herbette et Félix Paulsen, artères à stationnement des deux côtés de la voirie, donc un couloir étroit de circulation.

La mise en service nécessaire d’autobus articulés sur ces lignes très fréquentées est très appréciée, mais ces autobus ne peuvent plus desservir l’ancien itinéraire au vu de l’étroitesse des ronds-points, des squares et des bandes de circulation.

Suite à une interpellation adressée au Collège des bourgmestre et échevins d’Anderlecht, il apparait que la commune souhaite le maintien de la ligne 90, et des itinéraires actuellement déviés des lignes 49 et 89. Le 49 est ainsi dévié depuis le Meir,  par la place de Linde et le Peterbos vers Prince de Liège, tandis que le 89 est dévié depuis Birmingham par l’avenue de Scheut, la chaussée de Ninove et le Prince de Liège.

La commune estime qu’il serait intéressant, à la fin des travaux le long de la rue Wayez, et compte tenu de ses projets pour la place de la Vaillance, de maintenir les déviations du 49 par la place de Linde et le Peterbos, et du 89 par la chaussée de Ninove et l’avenue de Scheut.

Il parait utile de prolonger la ligne 90 et de la configurer avec un itinéraire inter-quartiers particulièrement intéressant pour les Anderlechtois qui pourrait être : Cimetière d’Anderlecht (en journée) et Eddy Merckx (en soirée) comme terminus, Maurice Carême, Veeweyde, Gounod, Meir, Paul Janson, Wayez, Douvres, Auber, Broeren, Buysse, Prince de Liège, Felix Paulsen, Henri Rey, Maurice Herbette, Birmingham, Delacroix.

Ma question sera courte (et la réponse sans doute aussi) Madame la Secrétiare d’Etat, pourriez-vous me préciser si la STIB étudie cette possibilité pour la ligne 90 avec le maintien des itinéraires actuels des bus 49 et 89 ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marc LOEWENSTEIN


Pour découvrir le compte rendu des débats, cliquez ici et choisissez la Commission Mobilité du 17/01/2023. Il est disponible quelques jours après la date du débat.

Précédent

L’électrification des lignes de bus

Le jalonnement des parkings publics

Suivant