Les échos du Conseil

|

Ce mardi 26 septembre, s’est tenu le conseil communal à Forest. L’occasion pour les conseillers communaux DéFI de mettre en avant et réagir à certains sujets. Notamment :

  • Les finances communales sont dans le rouge, le précompte immobilier augmente et l’octroi de la prime communale prend du retard
  • L’entretien des plantations et la rénovation des espaces verts
  • Mobilité : n’enfermons pas les habitants dans leur quartier
  • La sécurité des Forestois toujours négligée par la majorité

DES FINANCES COMMUNALES DE PIRE EN PIRE, UNE AUGMENTATION DU P.R.I. POUR COMPENSER ET UN BEAU FOIRAGE DANS L’OCTROI DE LA PRIME COMMUNALE

Le Collège Ecolo-PS a présenté une clôture du compte 2022 avec un déficit de -7,38 millions €, soit en nette augmentation par rapport à son plan (4,2 millions €). Les efforts du Collège sont insuffisants et les propriétaires forestois en pâtiront lourdement avec une augmentation de leur précompte immobilier de 28% à partir de 2023.

  • DéFI dénonce cette gestion désastreuse des deniers publics et la prise en otage des propriétaires forestois. Il dénonce aussi l’amateurisme du Collège dans le versement de la prime communale Be Home (200€) visant à compenser (pour moins de 30% des Forestois) l’augmentation de leur précompte immobilier. Même quand le Collège prend des mesures en faveur des Forestois, il arrive encore à foirer… il a en effet oublié de communiquer l’existence de cette prime à Bruxelles Fiscalité. Conséquences : il doit aujourd’hui réparer ce ridicule oubli et rectifier 2.685 AER envoyés.

DE L’ENTRETIEN DES PETITES PLANTATIONS À LA RENOVATION DES PARCS DUDEN ET JUPITER

Des parterres verdurisés non entretenus, des herbes folles envahissant les pieds d’arbres et trottoirs. Du côté du Collège Ecolo-PS, certains évoquent un « désordre organisé », un « « jardinage punk » ; du côté des habitants, c’est davantage la désolation et le sentiment d’abandon. Par ailleurs, et c’est une bonne nouvelle, Beliris va injecter plus de 5 millions € dans la rénovation des parcs Duden et Jupiter.

  • DéFI enjoint le Collège à remplir ses obligations d’entretenir ses espaces publics. DéFI demande par ailleurs, dans le cadre de la rénovation des deux parcs, de soigner l’éclairage public pour assurer la sécurité des visiteurs, d’intégrer une zone supplémentaire de chiens en liberté tout en veillant à ce que les zones actuelles soient parfaitement clôturées. DéFI rappelle enfin sa demande de mise en place d’un parcours jogging entre les parcs de Forest, Jupiter et Duden.

MOBILITÉ : N’ENFERMONS PAS LES HABITANTS DANS LEUR QUARTIER

La Collège a présenté un nouveau plan de mobilité pour le quartier Neerstalle ainsi que son avis sur le plan communal de mobilité d’Uccle pour ce qui est des voiries limitrophes. Il en ressort que les mesures forestoises envisagées, additionnées à celles d’Uccle, impacteront fortement les Forestois qui risquent de ne plus avoir de solutions acceptables pour rentrer ou sortir de chez eux.

  • DéFI insiste sur la nécessité d’élaborer les plans en bonne intelligence et en concertation tant avec les communes voisines, qu’avec les riverains. S’il faut concevoir comment limiter le trafic de transit et améliorer la qualité de vie dans les quartiers résidentiels, autant faut-il continuer à permettre aux Forestois de rentrer et sortir de chez eux sans créer des files de voitures ou des reports de trafics dans des voiries voisines au détriment de la qualité de l’air.

LA SÉCURITÉ DES FORESTOIS TOUJOURS NÉGLIGÉE PAR LA MAJORITÉ ECOLO-PS

Voilà plusieurs années que des plaintes nous remontent de plusieurs quartiers forestois (Jupiter, Baeck, Rodenbach,…) pour vandalisme, cambriolages répétés, trafic de drogues devant des immeubles résidentiels… Les habitants subissant ces actes et nuisances sont aujourd’hui fatigués et inquiets du peu de retours concrets de la part des pouvoirs publics.

  • DéFI insiste encore et toujours auprès de la Bourgmestre pour activer tous les leviers pour endiguer ces délits et incivilités. Aujourd’hui, il semble que Forest soit un axe de prévention et de répression secondaire dans cette zone de police. Rappelons que la Bourgmestre reste la cheffe de la police et la garante de la sécurité et de la tranquillité publique sur son territoire.

Vos mandataires DéFI restent à votre disposition pour relayer vos préoccupations.

Marc Loewenstein, Dominique Goldberg, Xavier Jans et Michael Van Vlasselaer, conseillers communaux ; Dominique Gillard, conseillère CPAS ; Franz André, administrateur au Foyer du Sud, Maxime Nardone, président de DéFI Forest.

Précédent

Les redevances de stationnement liées à des plaques d’immatriculation étrangères

La présence de publicités de “Talent Brussels” sur des poteaux d’éclairage public situés le long de l’avenue de Tervueren

Suivant