Des solutions concrètes à vos préoccupations quotidiennes

Chers visiteurs,

Je vous souhaite la bienvenue sur mon site.

Vous y découvrirez des informations sur mon parcours, mon programme, mes priorités et mes activités, tant à Forest qu’au Parlement bruxellois.

Depuis le 20 juillet 2014, à ma fonction d’Echevin des Travaux publics, de la Propreté, des Marchés publics des travaux, de l’Informatique, du Site internet et de la Participation citoyenne à Forest, s’ajoute celle de Député au Parlement bruxellois.

Motivé et enthousiaste à l’idée de faire de Forest et de Bruxelles des entités modernes, bien gérées et au service de tous, vous pouvez compter sur moi pour exercer mon mandat dans le plus profond respect des mes engagements et convictions.

Bonne visite,

Marc

Mes actions

Le 22 octobre 2018
La mise en œuvre de l’ordonnance « chantiers »

Les dispositifs attendus pour améliorer la vie des riverains et commerçants (communication / élargissement des horaires / contrôles) subissant les chantiers tardent à venir.

L’ordonnance chantier a été adoptée au printemps dernier et n’est toujours pas pleinement effective.

Lire la suite...

Le 5 novembre 2018
L’interopérabilité du ticketing dans les transports publics

Aujourd’hui, on investit des milliards dans de nouvelles offres. Un milliard de plus pour le RER, un milliard six cent millions pour le métro nord ou encore 500 millions pour le Brabantnet. Mais rien n’est prévu comme ticket pour le RER, comme ticket pour prendre le Brabantnet jusqu’à la future station de métro Bordet ou la gare de Bordet puis de prendre la STIB ou la SNCB. Résultat, il est prévu que le Brabantnet aille jusqu’à la gare du Nord pour que le voyageur ne doive pas payer deux fois.

Il semble donc plus facile de trouver plus de 3 milliards pour financer des infrastructures autour de Bruxelles que de s’entendre pour créer un abonnement unique ou un ticket unique. Et pourtant, s’il n’y a pas de billet pour prendre le RER ou le Brabantnet et continuer son trajet à Bruxelles, ces investissements sont quasi inutiles.

Or, pour parvenir à cette situation effective d’interopérabilité, il faut donc que des systèmes des différents opérateurs se reconnaissent entre eux et fonctionnent sur tous les réseaux. Ce confort pour le voyageur permettrait de diminuer les coûts liés à la création de carte, au traitement global des données informatiques, etc.

Cependant, il nécessite de redistribuer les recettes correctement et dès lors de pouvoir différencier quelle partie du trajet revient à quel opérateur. Et actuellement, chacun travaille dans son coin…

Lire la suite...

RSS

Actualités

Je suis à votre écoute

 Questions ? Propositions ? Suggestions ? Coups de gueule ?

Cliquez ici

Comment voter

Le vote par procuration

 A l’étranger ? En examen ? Malade ?
Retrouvez ici toute l'information dont vous avez besoin pour voter par procuration aux élections communales du 14 octobre 2018.

 


Restez informés